The Cometeers [les Cométaires]

Lire ce genre de roman, plus proche du pulp que de la science-fiction, n’est pas pour s’immerger dans une intrigue complexe, ni même s’angoisser sur cet hypothétique avenir. Bien au contraire, il va s’agir là d’un moment de détente, dans le meilleur des cas, d’ennui face aux poncifs éculés, plus généralement.

Suite de la Légion de l’espace, de Jack Williamson, les Cométaires nous entraîne à la suite de Bob Star et ses compagnons, dans leur tentative d’explorer puis stopper la menace d’une comète de douze millions de kilomètres, menaçant la Terre! Ah bien entendu, la comète est creuse, peuplée par d’épouvantables aliens méchants, qui ne pourront rien face à une poignée de fiers américains!

J’étais tombé, il y a pratiquement vingt ans maintenant, sur un exemplaire de ce roman. Je cherchais en fait si le nom de Cométaires avait déjà été employé, pour découvrir que oui, qui plus est dans le domaine de la science-fiction. Bon, il s’agit là de sf datant des années 30, un autre monde donc. Mais j’avais été intrigué, jusqu’à lire ce second tome de la Légion de l’espace. Je dirai que la vision d’alors était différente de celle d’aujourd’hui, et qu’à l’origine, il s’agissait d’une série sortant en magazine, pour un public totalement différent de ce que nous autres, fans de science-fiction sommes maintenant. Pas une lecture très intéressante donc, malgré tout, je m’y suis plongé d’une traite, souriant souvent face aux descriptions, ou aux réactions des personnages. Je n’y parviendrais sûrement plus après tant de temps et d’auteurs et autrices aux visions riches et profondes. Mais qui sait, durant une crise de sentimentalisme, ou si je deviens pro-américain!

2 commentaires

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s