Les Aventures éthériques – L’attaque des mollusques sanguinaires!

Edron Marg est un Druide des Flux, protecteur de toutes les formes de vie évoluant le long des courants du Phlogiston. Depuis peu, il a pu noter la présence de contrebandiers dans la région qu’il s’est juré de protéger. En les espionnant à prudente distance, il a découvert qu’ils rassemblaient des Bernaches des flux afin de faire le commerce de leur chair, et surtout pour s’emparer des perles sécrétés par les créatures. Impuissant face à de tels adversaires, le Druide va chercher à rassembler quelques aventuriers de bonne volonté.

Hélène incarnera Vestale, une Erenienne Paladine de Luminaar en quête d’une lame sacrée perdue durant une attaque de son monde natal par les forces du Nautonier.

Romuald incarnera Mogoc, un Grommam Négociant des Sphères disposant de son propre navire, un Négociant nommé le Gzigzig, et d’un stock conséquent de soieries tissées dans les Sphères de l’Arbre.

Etienne incarnera le Redoutable, un Valorien Enchanteur, Timonier-à-louer, actuellement payé par Mogoc pour manœuvrer le Gzigzig.

Valérie incarnera Mebd, une Halfeline Barde de la Sphère de Toralikis en quête de chants épiques à composer.

***

Les pjs viennent d’honorer leur parole en servant l’inquiétant non-mort Ezef Niil’Kunara, un Ronuul’d des Archipels d’Oruu leur ayant ouvert le passage à travers l’Océan Neeloruu via le Puits de Zi-Nee-Ru. En échange de ce service, ils ont ramenés avec eux de la Sphère de Saahmsaan le cœur mystique d’un Neshphandorien. Libérés de leur engagement, ils viennent de quitter la forteresse de sel du sorcier mort-vivant à bord du Gzigzig, et font route vers les Sphères de l’Arbre, pour un voyage d’au moins un mois sur les courants éthériques.

Tandis que Mebd cherchera l’inspiration pour transcrire leurs dernières aventures en chansons, et que Mogoc fera les comptes, le Redoutable, manœuvrant le Timon, percevra une perturbation le long du courant où ils naviguent. Vestale utilisera la longue-vue pour identifier un étrange bosquet végétal aux feuilles écarlates. Un individu se tient debout entre les troncs entremêlés et leur fera signe.

Le voyageur se présentera comme étant Edron Marg, Druide des Flux et protecteur d’une région qu’il nommera Saahm’taruu. Il offrira aux pjs quelques fruits frais, extrêmement goûteux, et le partage des enveloppes d’air apportera sur le pont du Gzigzig une agréable fragrance printanière.

Il recherche quelques aventuriers afin d’intervenir contre un groupe de mécréants, la Guilde Enetorienne, qui massacrent des créatures du Phlogiston pour un profit matériel. Trop nombreux pour ses propres pouvoirs, ils ne sont cependant pas aux aguets et face à quelques héros, il est probable qu’ils préfèrent fuir. En échange de leur aide, le Druide des Flux offrira aux pjs un plant de son bosquet druidique, qui possède la capacité de régénérer efficacement une enveloppe d’air comme celle du spelljammer de Mogoc.

Mebd fournira quelques informations sur les Enetoriens (Histoire locale -6), qui sont d’ascendance valorienne et maraudent le long des courants éthériques. Rassemblés en familles nomades, ils sont connus pour leur aptitude à trahir leur parole et pour pactiser avec des créatures maléfiques. Les pjs seront d’accord pour aider le Druide, qui les guidera donc vers la flottille des guildiens Enetoriens.

Vestale organisera un plan de bataille, prenant en compte que les adversaires seront mieux adaptés aux conditions liées au Phlogiston. Avec le Redoutable privé d’une bonne part de sa magie, absorbée par le Timon, le groupe ne pourra compter que sur la rapidité.

Mais en arrivant en vue des trois vieilles Guêpes aux coques vermoulues, les pjs réaliseront que seuls des cadavres les attendent. Les Enetoriens auront été en partie dévorés par ce qui semble être des Bernaches des Flux, des créatures dont les corps flotteront en grand nombre autour des navires. Edron Marg sera lui aussi surprit, et même choqué. Il expliquera que les guildiens exploitaient les Bernaches à outrance, mais qu’ils semblaient capables de se prémunir contre les attaques des créatures. Qu’ils aient tous succombés, et ne soient pas complètement dévorés reste un mystère.

En abordant le navire le plus important, Mogoc notera (Vigilance -4) que les dépouilles de Bernaches éparpillées sur le pont sont différentes de celles qui dérivent à l’extérieur de l’enveloppe d’air. Le Druide des Flux fera la même constatation en découvrant les coquilles plus sombres, et incrustées de dépôts cristallins brûlant la chair au contact. De même, les becs de ces créatures seront dentelés, aggravant ainsi toute blessure prodiguée. Pas un seul Enetorien n’aura survécut, et les écoutilles auront été défoncées durant la bataille, indiquant des poursuites et un acharnement anormal pour des Bernaches des Flux.

Tandis que Mebd et le Redoutable exploreront un navire plus petit, ils entendront un souffle puissant au-dessus d’eux dans la cambuse, et subiront l’attaque d’une Bernache ! La créature enroulera son tentacule autour du cou du magicien, qui résistera à une vague de nausée (Jet de sauvegarde contre la Paralysie) au contact de la créature. La morsure manquera de lui arracher l’épaule, tandis que Mebd jouera de la dague pour essayer de la décrocher. Mogoc sera le seul à pouvoir rapidement flotter d’un navire à l’autre, il utilisera son anneau de lumière, sachant que la créature n’apprécie guère cet élément, mais l’objet magique ne semblera pas avoir d’effet. Le Redoutable sera sur les rotules, sa peau prenant un teint cireux, et il faudra les efforts conjugués de ses compagnons pour arracher la Bernache, qui sera enfermée dans une jarre par Mogoc.

Vestale et le Druide des Flux arriveront après la bataille, la Paladine de Luminaar soignera son compagnon mais notera que la plaie est souillée par une force malfaisante. Elle la purifiera donc, mais Edron sera étonné qu’un animal comme la Bernache puisse être porteuse d’une telle malédiction.

L’assertion de la Paladine sera vérifiée lorsqu’elle laissera la créature sortir de sa jarre, et la réduira en poussière comme un non-mort inférieur.

Le Druide demandera aux pjs de l’aider à découvrir l’origine de cette corruption, et après réflexion, ces derniers accepteront. Mogoc et le Redoutable termineront l’inspection des navires, trouvant une unique perle de lune ayant roulée sous une paillasse élimée. Ils remarqueront que les quartiers de l’équipage auront été fouillés, et qu’au moins un coffre devait contenir un nombre important de perles. Tandis que Vestale et Mebd rassembleront les corps pour que le Druide puisse leur offrir une cérémonie mortuaire, les deux pjs partageront leur hypothèse d’une attaque concertée contre les contrebandiers.

Lorsqu’il est sous les feuillages de son Bosquet, Edron peut percevoir toutes les formes de vie évoluant à travers le Saahm’taruu. Il percevra ainsi un grand rassemblement de Bernaches, à deux jours de voyage de leur position. Son moyen de transport étant bien plus lent que le spelljammer des pjs, ces derniers lui proposeront d’embarquer avec eux.

Le navire filera à travers le Phlogiston tandis que Vestale et Mebd tenteront de comprendre quelle entité aurait bien pu corrompre des créatures comme les Bernaches des Flux. Avec les Archipels d’Oruu à seulement une dizaine de jours derrière elles, les deux aventurières auront tôt fait d’en conclure qu’un un Ronuul’d manigance un plan machiavélique à l’abri des nuées éthériques.

A mi-chemin du ban de Bernaches, le spelljammer passera de nouveau en vitesse spatiale tandis que le Redoutable percevra quelque chose d’imposant approcher dans leur direction. Les pjs n’auront qu’un round pour se préparer, lorsque surgiront des Bernaches à la coquille sombre, semblables à celles ayant attaquées les contrebandiers. Les pouvoirs divins de Vestale ne suffiront pas à repousser l’assaut, et les créatures viendront s’accrocher à la coque pour commencer à la dévorer. D’autres chercheront à infliger le même sort aux pjs, qui combattront ainsi longuement, subissant de terribles blessures, tandis qu’ils trébucheront au milieu des cadavres de Bernaches.

Face à une nouvelle vague d’assaillants, le Redoutable incantera un sort de feu, qui embrasera le Phlogiston alentour en incinérant toutes les créatures. Les pjs pourront alors découvrir une silhouette humanoïde, jusqu’alors drapée dans un sort d’invisibilité, et flottant dans les éthers. Dévorée par les flammes, elle s’enfuira tandis que les pjs auront fort à faire avec l’incendie à bord du spelljammer. Grâce à Edron Marg, l’enveloppe d’air pourra être régénérée, et il faudra consacrer beaucoup de temps afin de nettoyer le pont.

Les pouvoirs de guérison limités de Vestale contraindront le groupe à ne pas prendre la créature en chasse immédiatement. Mogoc en profitera pour réparer son navire, tandis que le Druide des Flux cherchera à se remémorer des légendes anciennes mentionnant un être capable d’évoluer dans le Phlogiston et manipulant les plus néfastes énergies.

Quelques jours plus tard, les pjs et leur compagnon d’aventure tenteront de remonter la piste de leur assaillant. Ils ne tarderont pas à croiser la route d’une épave en partie dévorée, autour de laquelle dérivent les carcasses de Bernaches maléfiques. Le vaisseau est de conception gobeline et il ne restera de l’équipage que des membres partiellement rongés. Plus loin, ce seront les dépouilles d’une centaine de Saumons cosmiques qui dériveront lentement au milieu des éthers. Les Bernaches auront fait un carnage dans un ban de poissons.

Enfin, après deux jours de traque, le Gzigzig arrivera en vue de ce qui semble bien être une forteresse du Sel, identique à celles dérivant sur l’Océan Neeloruu qui entoure la Sphère de Saahmsaan. Les parois cristallines ont été gravées de visages grimaçant, et des colonies de Bernaches des Flux sont accrochées à la matière chargée d’énergie négative.

Les pjs préfèreront employer la chaloupe pour approcher du lieu maudit. Mogoc remarquera une fissure dans la base de la forteresse, et au risque de voir son essence vitale totalement absorbée par la matière, partira en éclaireur en remontant vers le plan de gravité.

La Forteresse de Klern’Aat’Ponaro est un lieu oublié de tous, le fruit d’une folle tentative pour s’éloigner des Archipels d’Oruu et remonter un Courant éthérique, en quête de formes de vie à consumer. Le sorcier qui vit reclus au milieu du Phlogiston est bien un Ronuul’d, mais son isolement et les singulières conjonctions éthériques dans lesquelles il aura baigné durant des siècles auront transformées son essence en le dotant de nouvelles capacités, mais également en le liant de manière permanente à son sanctuaire.

Les Bernaches des Flux qui se sont accrochées aux parois de la forteresse ont été lentement corrompues par l’énergie négative du Sel, et grâce à son emprise sur les non-morts inférieurs, Klern’Aat’Ponaro a pu prendre le contrôle du ban entier.

Grâce aux perles qu’il a collectées à bord des navires Enetorien, le sorcier non-mort prépare un puissant rituel qui va transformer les Bernaches en monstrueuses créatures gorgées d’énergie négative.

Lorsque les pjs parviendront enfin face au Ronuul’d, celui-ci aura insufflé une vie anormale dans un monstre fait d’une centaine de cadavres des créatures à coquille. Une forêt de tentacules hérissés de piquants surmontera l’horreur animée, et une gueule entourée de trois énormes becs laissera échapper un souffle putride.

Le Redoutable s’opposera alors à Klern’Aat’Ponaro, évitant son contact tout en parant ses sorts, il lui tiendra longuement tête, avant d’être frappé par un éclair d’énergie noire qui le plongera dans l’inconscience. Vestale prendra sa place, frappant durement son adversaire qui verra finalement son essence maléfique privée de corps, et qui sous la forme d’une brume, s’échappera par une fissure.

La monstruosité qu’il aura engendrée donnera également du fil à retordre aux pjs, qui seront appuyés par le Druide des Flux.

Une fois la bataille terminée, les pjs et leur compagnon devront se hâter de quitter les lieux, qui étaient liés à la volonté de Klern’Aat’Ponaro. Mogoc pestera d’avoir dû laisser derrière lui un coffret plein de perles de lune, le Redoutable n’aura pris qu’un grimoire parcheminé dans la vaste bibliothèque du sorcier non-mort.

Les Bernaches des Flux corrompues par les énergies de la forteresse resteront accrochées aux débris, et Vestale demandera aux lanceurs de sorts de déclencher un brasier purificateur lorsqu’ils seront à prudente distance.

Edron Marg remerciera les pjs pour leur aide, et en plus du plant promis pour leur navire, leur fournira à chacun un bracelet fait de lierre tressé, il s’agit de talismans contre les créatures se nourrissant d’essence vitale.

Le Gzigzig reprendra sa route vers les Sphères de l’Arbre, où bien des aventures attendront les explorateurs des éthers.

Publicités
Catégories : Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Les Aventures éthériques – L’attaque des mollusques sanguinaires!

  1. Il faut préciser peut-être que les fameux mollusques ne sont pas naturellement sanguinaires, mais le sont devenu contre leur grès.

  2. le plus incroyable, c’est que tu n’as sûrement même pas eu à inventer ce monstre!

  3. prochain épisode: L’attaque des clapiottes géantes!

  4. Pourtant on ne le répète pas assez, les mollusques dans d&d, ça ne pardonne pas.

  5. Comme quoi, ouvrir un bestiaire sur une page au hasard, un peu d’imagination, et on fait de belles aventures!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :