Vigilance, la nouvelle croisade

Sphère de cristal : Sphère de Rubicon

Type de monde : Sphérique rocheux

Echappée : 3 tours

Taille : D (diamètre équatorial de 4 523km)

Rotation : 58 heures

Révolution : Aucune

Lunes : Gardienne

Population : 78 524 Olnariens, 25 631 Ereniens, 15 736 Astoriens

Trame magique : Tellur resserrée, magie divine dominante

Le monde central de Vigilance se tient au cœur du système de Rubicon. Planète aride mais riche en minerais, sa surface est une lande froide balayée par des vents charriant des tombereaux de poussière métallique. Plongé dans une éternelle pénombre, Vigilance semble n’avoir jamais soutenu une flore diversifiée et seuls quelques lichens peuvent être trouvés dans les zones polaires. Les sources d’eau potables sont rares et la faune se résume à quelques insectes.

De grands bassins asséchés montrent que des mers peu profondes existaient jadis, des squelettes pétrifiés de créatures géantes émerges encore au fond de ces lieux.

Ports d’accueil : Vigilance est depuis un siècle un monde fermé aux simples fidèles, et où seuls Templiers et Gardiens du Rempart peuvent se rendre, uniquement pour un haut motif. Le port militaire des Sonnantes reste le seul site sur ce monde à pouvoir accueillir ceux qui se seraient égarés dans le système de Rubicon. L’accueil n’y est guère amical, et beaucoup d’aventuriers sont séquestrés de longs mois, le temps d’être interrogés par l’Inquisition Magdalénite.

Les Sonnantes sont sept hautes tours fortifiées, où se dressent de nombreuses catapultes et balistes. Elles se terminent par des clochers dont les tintements synchronisés peuvent susciter une onde sonore affectant la forme physique des créatures du Royaume Lointain. La majorité des métropoles planétaires disposent d’un tel système de défense, mais Sonnantes fut le premier lieu d’expérimentation du rituel liturgique.

La Flamboyante-Gardienne Ajia Driniska (Olnarienne ♀/ Templière de Magdalène 14/ Gardienne du Rempart/ LN) est en charge des Sonnantes. Disposant d’une flottille de cinq petits spelljammers assignés à la défense de la ville, elle s’est fait une spécialité d’interroger les voyageurs d’outresphère, cherchant les traces de la corruption du Royaume Lointain. Bien que particulièrement intransigeante, elle reconnaît également la valeur de la vie et fait soigner ceux qui passent avec satisfaction les questions de ses Inquisiteurs, fournissant même escorte et rations pour quitter le système de Rubicon.

Ressources : Vigilance ne possède ni faune ni flore, seul son sous-sol s’avère riche en minerais ordinaires, permettant depuis des générations aux Olnariens et leurs alliés de creuser des puits de mines fournissant les matières premières aux différents chantiers navals.

Les patrouilles sillonnant les étendues rocailleuses à la recherche d’espions corrompus par le Royaume Lointain ont découvert que la sécrétion acide d’un petit scarabée local, le pousseur, une fois chauffée, peut être consommée et permet de se passer d’eau pour deux à trois jours. Les Templiers ayant enfreint le règlement sont souvent envoyés dans la plaine aride et forment des groupes de récolteurs, pourchassant les scarabées afin d’en extraire les sucs.

Cultures : Les Olnariens connaissent Vigilance depuis longtemps, mais il leur fallu attendre que leurs alliés Ereniens ne viennent explorer le système de Rubicon pour qu’une colonisation commune ne soit envisagée.

N’offrant que peu d’attrait aux différents royaumes Olnariens, ce fut l’Eglise Magdalénite qui fit le choix de prendre possession des rares zones fertiles du ce monde. Désormais autonome, le culte peut se consacrer à son renforcement en profitant des préparatifs de la nouvelle croisade envisagée par les Gardiens du Rempart.

Etonnement, c’est sur Vigilance que les trois peuples majeurs des Sphères du Rempart parviennent le mieux à s’accorder. Loin des influences culturelles de leurs mondes natals, et sous l’autorité des Gardiens, Olnariens, Astoriens et Ereniens œuvrent de concert afin de mener à bien le projet de la Nouvelle croisade.

Afin d’entretenir cette synergie, un Haut-Vigilant a été appointé par un conseil de représentants de tous les ordres militaires du Rempart. A lui ensuite de donner l’impulsion nécessaire à la conception de vaisseaux de guerre, à la formation commune des futurs croisés, et aux réquisitions nombreuses de ressources. Le Haut-Vigilant est secondé par de hauts dignitaires des différents cultes, et son autorité s’arrête à l’atmosphère de la planète. Depuis quelques décades cependant, sa voix impose la paix entre les belliqueux seigneurs Olnariens, et l’idée d’une collaboration entre les différentes religions Luminaari plaît au peuple. Depuis sa prise de fonction cinq ans auparavant, le Haut-Vigilant Pior Krasnic (Olnarien / Templier de Magdalène 21/ Gardien du Rempart/ LN) a mobilisé une flotte afin d’éradiquer toute trace de piraterie au sein du système de Rubicon. Il n’oublie pas non plus de maintenir des patrouilles dans les Confins, et consacre une part de ses ressources à aider les communautés isolées. En contrepartie, ses Inquisiteurs peuvent aller et venir en quête d’espions ou de serviteurs de l’Empire Lointain.

Vigilance

Les villes fortifiées sur Vigilance accueillent de nombreux artisans, et sont en perpétuelle évolution. Des quartiers sont agrandis, de nouveaux ateliers sont construits et les chantiers navals accueillent toujours plus de main d’œuvre. Les cités sont autonomes et dépendent des Intendants du Haut-Vigilant, en charge de répartir les ressources vitales pour chacune d’entre elles. La majorité des seigneurs sont Olnariens, affiliés à la hiérarchie templière de l’Eglise Magdalénite, car une fois la Nouvelle croisade lancée, les membres des autres cultes quitteront le système de Rubicon, ou tout du moins perdront le peu d’influence dont ils disposent actuellement.

La Loi Olnarienne s’applique partout, et s’avère être un bon compromis entre la rigueur Astorienne et les incessant débats Ereniens. Peu de Prêtres sont présents sur Vigilance, et les différents Ordres Templiers ont pu acquérir prestige et influence parmi leurs pairs, se fortifiant durant des actions communes.

Les conditions de vie sur Vigilance sont spartiates, les ressources peinent à être acheminées, et la répartition se heurte souvent à des impondérables laissant des communautés sans eau ou vivres pour plusieurs jours. Ceux qui viennent sur ce monde choisissent de porter l’emblème de la Croix solaire, et d’aller combattre les forces de l’Empire Lointain. Pour beaucoup, venir sur Vigilance est l’occasion de réaffirmer sa foi dans les Puissances Luminaari.

Sites notables : La planète n’offre guère d’occasions de s’émerveiller face à des ruines des Anciens ou des formations géologiques exceptionnelles, les réalisations humaines sont cependant nombreuses à pouvoir couper le souffle aux plus blasés des aventuriers.

La cité de la Grande croix est le chantier naval n’abritant qu’un unique spelljammer, mais dont la coque occupe un tiers de la surface de la ville. Destiné à mener les légions Magdalénites au combat, la Grande croix est un géant de roche et de métal, long de deux cent mètres pour plusieurs centaines de tonnes. Les meilleurs artisans Olnariens consacrent leur temps à renforcer la coque, aménager les ponts et construire les armes qui permettront au vaisseau d’ouvrir la voie dans les masses de tentacules monstrueux.

Le Flamboyant-Gardien Diold Reznac (Olnarien ♂/ Templier de Magdalène 12/ Gardien du Rempart/ LN) veille à ce que le chantier soit épargné par les sabotages. A la tête d’une trentaine d’Inquisiteurs, il s’assure de la sécurité, déjà compromise plusieurs fois en dix ans. La cité abrite également un centre de ravitaillement majeur, à partir duquel les ressources provenant des autres mondes sont réparties. La logistique connaît de nombreux problèmes et pour beaucoup, la Grande croix est un point d’entrée idéal pour les serviteurs de l’Empire Lointain.

La Cathédrale Luminaari de Sainte-Drenila fut bâtie sur le sol que foulèrent les premiers colons humains. Haute de cent mètres, avec une nef vaste comme cinq vaisseaux de commandement, la Cathédrale est destinée à accueillir une multitude œcuménique autour d’une même foi, celle du panthéon Luminaari. Cinq Prêtres indépendants des hiérarchies existantes ont la charge des célébrations communes, ils sont les descendants de ceux qui accompagnèrent la Flamboyante-Gardienne Drenila Nyskila dans le Phlogiston, où une petite flotte Olnarienne retint une force Lointaine vingt fois supérieure, le temps que des renforts n’arrivent en urgence. Egalement gardiens de l’épée dentelée de la Templière sanctifiée, les Cinq de Sainte-Drenila usent de cette relique pour accomplir des rituels liturgiques extrêmement puissants. Leur rôle au quotidien et de participer aux rituels nommant les nouveaux vaisseaux de noms de Saints et de Saintes.

Publicités
Catégories : Les Sphères Connues, Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Vigilance, la nouvelle croisade

  1. les mondes du rempart ont l’air de plus en plus sympathiques dis moi!

  2. Intéressantes variations sur le thème des Loyaux, ce panthéon que tu décris m’a l’air riche en potentiel, en tant qu’alliés encombrants contre le Mal.

  3. en plus des paladins, c’est aride? super planète!

  4. ils sont fanatiques et lawful, oui bon et alors!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :