Luminaar

Luminaar

Puissance majeure du Mont Céleste, Loyal Bon

Domaines de prédilection : Loi, Justice, Soleil

Autres incarnations : Le Béhémot fut la forme de prédilection de Luminaar durant l’antiquité de son peuple. Les forces du Royaume Lointain étaient alors en mesure d’éradiquer promptement les Ereniens, et le Béhémot se manifesta de nombreuses fois. Sous cette incarnation, Luminaar incarnait alors la puissance dévastatrice et plus tard, le nécessaire sacrifice des quelques innocentes victimes pour sauver le plus grand nombre.

Royaume : Lumière divine est un petit domaine sur la strate de Mercurie, se résumant à une grande cité aux hautes tours et bannières flottant dans le vent chaud du Mont Céleste. Etrangement, la rigueur martiale traditionnellement associée aux préceptes divins à travers les Sphères du Rempart est ici fortement atténuée. L’Ordre bienveillant de Luminaar est la plus influente congrégation au sein du Royaume, et il s’agit d’un ordre de guérisseurs.

Lumière divine étend son influence sur quelques arpents d’une terre rocailleuse sur laquelle poussent des arbres fruitiers rassemblés en vergers. Ils fournissent des pommes brunes, les lumines, qui sont transformées en un cidre éternellement frais et particulièrement renommé en Outreterre. Le cidre de lumine est également connu pour fortifier les lignées célestes Ereniennes, et il est considéré tel un présent de choix durant les grandes célébrations.

Alliés divins : Luminaar consacre son temps à renforcer le Rempart et entretenir la flamme de l’espoir parmi les mortels qui se dressent face à l’Empire Lointain. Il n’entretien aucun lien particulier avec les autres Puissances du Mont, et favorise les amitiés avec de puissants Célestes. Les Cinq Archanges du Mont sacré sont souvent identifiés comme des compagnons plutôt que des vassaux, et certains sages spéculent sur la nature originelle de Luminaar, qui adopte parfois la forme d’un Planétaire armé d’un cercle de bronze captant la puissance de cent soleils. Depuis la mort de Zadiel, le Sénéchal du Glaive divin, et son remplacement par Damiel, un serviteur du Purificateur, cette synergie sacrée semble rompue, et les Cinq Archanges ne se rassemblent plus dans le Royaume de Lumière divine.

Ennemis divins : Bien entendu, l’ennemi principal de Luminaar reste le Cilice. Bien que l’entité ne soit qu’une Quasi-Puissance sans domaine connu au sein des Plans de la Roue, l’ancien serviteur dispose des forces corruptrices du Royaume Lointain, que bien peu de Puissances peuvent appréhender.

Depuis peu, Luminaar perçoit une menace grandissante émanant du Cilice, une nouvelle machination de la créature qui pourrait bien menacer non seulement les mondes du Rempart, mais également son propre Royaume céleste.

Symbole : On l’oublie souvent, mais le symbole divin de Luminaar n’est pas la Croix solaire de l’église panthéiste à laquelle il appartient. Depuis l’avènement des Ereniens, le symbole sacré de Luminaar est un simple disque de bronze entourant une main paume tendue. Les Prélats de son culte arborent tous ce symbole, mais la majorité des rangs inférieurs de la hiérarchie favorisent celui de la Croix solaire, bien plus œcuménique.

Avatars connus : Comme le soleil l’est des planètes de la Sphère dont il a la charge, Luminaar reste distant de ses fidèles et ne manifeste que rarement son enveloppe physique. Sa forme antique était celle d’un béhémot haut de dix mètres et arborant une lourde armure chauffée à blanc. Depuis que les Ereniens se sont répandus à travers les Sphères du Rempart, Luminaar favorise sa forme originelle d’Asimon Planétaire, que les sages désignent du nom de Héraut du soleil de bronze. L’avatar ne s’est manifesté que trois fois dans l’Histoire Erenienne, toujours pour repousser la manifestation d’une entité supérieure de l’Empire Lointain.

Culte : Le distinguo entre Eglise de Luminaar et Eglise Luminaari est parfois difficile, même pour des Ereniens pourtant éduqués dans les valeurs du dogme. L’Eglise de Luminaar rassemble de nombreuses congrégations templières ainsi que des monastères isolés et quelques temples vénérant la divinité sous une forme ancienne.

L’Eglise est influente sur les mondes de la Sphère de Luminaar, mais doit se contenter de quelques sièges durant les synodes de l’Eglise Luminaari au-delà de cette région.

Le titre d’Archidiacre a depuis longtemps perdu sa valeur et la volonté divine est désormais perçue par un cercle de sept Hauts-Diacres nommés par leurs pairs et formant la plus haute autorité de l’Eglise de Luminaar. A ces sept s’ajoutent un siège occupé par le Haut-Commandeur, en charge des ordres templiers voués au dieu. Un neuvième siège est réservé au Liturgiste, représentant les voies anciennes et les traditions de l’Eglise.

Chacun des Hauts-Diacres est responsable d’une congrégation, regroupant plusieurs grandes villes dans une région ayant jadis connue de terribles dévastations. Leur influence s’étend ensuite autour de cette zone, en fonction de leur vision personnelle qu’ils transmettent à leur hiérarchie. Un Haut-Diacre est secondé par sept Intendants, en charge des dépenses, des rituels liturgiques, mais surtout de la morale des fidèles. Les Intendants sont appuyés dans leur service par sept Diligents, qui assurent le lien dans les rangs inférieurs de la hiérarchie, composée de sept fois soixante-dix Diacres.

Le Haut-Commandeur est pour sa part à la tête de cinq Ordres militaires. Un Haut-Maréchal reçoit toute autorité pour commander directement un Ordre sacré, il en répond autant au Haut-Commandeurs qu’aux émissaires de son Archange tutélaire, un cas de figure qui reste rare cependant.

Le Haut-Maréchal transmet ses ordres à cinq Maréchaux-Gardiens, chacun à la tête d’une légion Erenienne d’un millier de combattants. Principalement composés de Templiers, les Ordres sacrés de Luminaar intègrent également des Diacres-Gardiens, Prêtres spécialisés, porteurs de lignées célestes anciennes et souvent investi de pouvoirs divins particuliers.

L’Ordre du Pavois sanctifié est patronné par l’Archange Ramiel, Sénéchal de l’Ecu solaire. Le Haut-Maréchal Elled Curn (Erenien ♂/ Templier de Luminaar 21/ Gardien du Rempart/ LN) à en charge la défense des mondes de la Sphère de Luminaar et mobilise deux de ses cinq légions sur Athius. Ramiel octroi à ses Templiers un accès majeur au domaine divin de la Protection et les épreuves initiatiques au sein de l’Ordre tournent autour de la défense individuelle et la quête d’anciens boucliers.

L’Ordre de l’Astre rayonnant, patronné par l’Archange Tomiel, Sénéchal de l’Orbe lumineux, est sous la responsabilité de la Haute-Maréchale Clavie Solt (Erenienne ♀/ Templière de Luminaar 18/ Gardienne du Rempart/ LB). Si trois des légions de l’Ordre sont cantonnées sur Ortho, la charge principale de l’Astre rayonnant est d’assurer la protection physique des Prélats rassemblés sur Pyronis.

L’Astre rayonnant mobilise la plus grande flotte spatiale au sein du système de Luminaar, nombre de Templiers suivent un enseignement particulier afin de pouvoir suppléer les Diacres-Gardiens affectés à leurs Timons. De fait, les membres de l’Ordre ont également une plus grande propension à mener des affaires et sont en charge du commerce dans toutes les villes où ils disposent de chapitres.

L’Ordre du Poing flamboyant, patronné par l’Archange Semiel, Sénéchal de l’Annonciatrice, est placé sous le commandement du Haut-Maréchal Orn Lerm (Erenien ♂/ Templier de Luminaar 25/ Gardien du Rempart/ LN). Particulièrement réputé pour la puissance de ces Templiers sur le champ de bataille, l’Ordre arbore le symbole de la comète connue sous le nom de l’Annonciatrice. Semiel octroi aux siens des pouvoirs amplifiant leurs prouesses martiales et reste l’Archange se manifestant le plus souvent face aux hordes de l’Empire Lointain.

L’Ordre du Harnois adamantin est patronné par l’Archange Namiel, Sénéchal de la Charge. La Haute-Maréchale Arine Solt (Erenienne ♀/ Templière de Luminaar 20/ Gardienne du Rempart/ LN) s’assure que ses légions soient parfaitement formées pour se coordonner avec les autres forces militaires Ereniennes. En effet, depuis son changement de nom à l’époque de la conquête des mondes de la Sphère Adamantine, l’Ordre s’est spécialisé dans la monte et la charge. Rapides coursiers, lourds destriers terrestres ou ailés, les Templiers du Harnois adamantin défendent la surface des mondes du Rempart, menant la charge au son de milliers de sabots et de cors de cavalerie.

L’Ordre de la Sainte-lance, patronné par l’Archange Damiel, Sénéchal des Lances, remplace l’ancien Ordre des Porte-glaives, patronné par l’Archange Zadiel, détruit par Bematna, Seigneur des Brisures. Vassal du Purificateur, Damiel est un Céleste Arcadien imposant à ses serviteurs mortels une application stricte des lois et règlements.

Deux des cinq légions sont exclusivement constituées par des Templiers Astoriens vénérant Luminaar, et cette cohabitation avec les légionnaires Ereniens fait naître bien des tensions, d’autant que la plupart des vétérans servaient loyalement Zadiel. Le Haut-Maréchal Tern Aldwar (Astorien ♂/ Templier de Luminaar 24/ Harmonium/ LN) est le seul Gardien du Rempart à ne pas descendre d’une lignée Céleste, et son affiliation à l’Harmonium en perturbe plus d’un au sein de l’Eglise de Luminaar. Malgré tout, le Haut-Maréchal veille à ce que les ordres du Haut-Commandeur soient suivis, et la volonté de son Archange appliquée à la lettre. L’Ordre de la Sainte-lance est essentiellement mobilisé autour des mondes de la Sphère Adamantine, où les attaques des créatures de l’Empire Lointain sont toujours plus nombreuses.

Dogme : Luminaar favorise ses Ereniens mais protège tous ceux qui suivent ses préceptes. A ses yeux, les mortels ne peuvent prospérer qu’à travers des lois s’appliquant indifféremment à tous, du plus humble à la divinité elle-même. La Justice est au cœur du dogme Luminaari, et après des siècles de vigilance et de conflits, la Loi dans la société Erenienne s’est lentement durcie, et les Gardiens du Rempart passent souvent pour des tyrans impitoyables, alors qu’ils se voient contraint à une vigilance de chaque instant.

Luminaar est également perçue comme une divinité solaire au sein de la Sphère de cristal. Le foyer Erenien traditionnel rend hommage au Donneur de vie selon des rites extrêmement anciens.

Sacerdoce : Pour les fidèles serviteurs de Luminaar, le principal devoir consiste à rendre la justice parmi les communautés Ereniennes. Les Diacres peuvent faire appliquer la Loi divine et les Templiers peuvent faire appliquer les jugements. Depuis les premières rencontres avec les créatures de l’Empire Lointain, les fidèles doivent également fortifier leur âme afin de protéger toutes les formes de vie de la corruption du Royaume Lointain.

Lieu de culte : L’ancienne métropole d’Eren fut la première à être frappée par les créatures de l’Empire Lointain, qui menacèrent d’extinction le peuple mal défendu. Luminaar se serait pour la première fois manifesté physiquement en ce lieu, anéantissant les ennemis de ceux qu’il prit dès lors sous sa protection.

La Cathédrale d’Eren est connue pour être le plus ancien lieu de culte, là où les serviteurs les plus âgés viennent achever leur existence, sous la bienveillante protection du dieu. Ceux qui servent fidèlement jusqu’à la fin et se rendent jusqu’à la Cathédrale savent pouvoir être emmenés jusqu’à Lumière divine, le Royaume de Luminaar, pour y mener une nouvelle existence au plus près de leur dieu.

La Cathédrale de Saint-Corvius se trouve sur le monde de Pyronis et accueille la majorité des synodes de l’Eglise de Luminaar. Une légion de l’Ordre de l’Astre rayonnant est mobilisée aux abords pour en assurer la protection, car bon nombre de Diacres de rangs élevés séjournent en ce lieu, accomplissant leurs devoirs liturgiques au sein des immenses salles de la cathédrale.

Corvius Ernel était il y a cinq siècles le Maréchal-Gardien de la Légion des Sept furies, rattachée à l’Ordre du Poing flamboyant. Il se heurta à l’incarnation du Barreur, en orbite de Pyronis mais parvint à détruire le principal vaisseau en se sacrifiant avec les derniers rescapés de sa légion. Saint-Corvius est fréquemment mentionné dans les allocutions des Sept en direction des combattants allant affronter les forces de l’Empire Lointain. Il incarne la force du plus grand nombre et le sacrifice personnel pour sauver le plus grand nombre.

Ordres affiliés : Par le passé, les Ordres Templiers n’étaient pas inclus au sein de la hiérarchie cléricale, mais avec le conflit opposant les Ereniens aux entités du Royaume Lointain, ces puissantes organisations se sont vue proposées une place prépondérante dans la destinée de leur peuple.

Il faut cependant noter que certains descendants des légionnaires ayant jadis servit l’Archange Zadiel continuent à servir Luminaar au sein de l’Ordre des Porte-glaives. Officiellement condamnés pour Apostasie, ces fidèles sont commandés par le Maréchal-Gardien Teler Losn (Erenien / Templier de Luminaar 16/ Gardien du Rempart/ LN) et guidés par l’Ange Osiel, Général des Glaives brisés. En réalité, le Conseil des Sept Hauts-Diacres charge régulièrement la dernière légion de Porte-glaives de missions à haut risque, en lui fournissant toute l’assistance possible sans éveiller les soupçons au sein de la hiérarchie templière.

Publicités
Catégories : Les Sphères Connues, Sphères de cristal | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Luminaar

  1. On voit que tu as des choses à dire sur les LN, un alignement pourtant peu attirant. Bonne description d’un culte structuré en tout cas.

  2. ça me fait un peu penser à la trilogie des joyaux, mais sûrement en moins funky!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :