La Sphère de Janestuur

aura_s_sphere_by_drydwen-d5bpbyu

aura’s sphere par drydwen-d5bpbyu

Noyée dans un déchaînement perpétuel de nuées élémentaires liées à l’Eau et au Sel, la Sphère de Janestuur est un orbe bleuté à l’éclat enchanteur. Parvenir jusqu’à sa face extérieure reste une gageure, car de puissantes tempêtes de Sel soufflent en permanence, et peuvent anéantir des flottes en approche, comme en témoignent les cimetières d’épaves toujours visibles.

Une multitude d’espèces hautement agressives ont fait de ce déchaînement de forces élémentaires leur territoire. Les colossales Ziomanat évoluent en bans formant de véritables murailles de chair, tandis que les rapides Ziokal peuvent traverser une coque de part en part, avant d’engloutir le navire en perdition. L’ancien domaine originel des Treel ne fut que rarement exploré du fait de cet environnement particulièrement hostile.

L’unique passage permanent connu est nommé la Gueule de Ziojal, du nom d’un légendaire monstre né du Sel lui-même. Presque toujours battu par des tourbillons chargés d’énergie négative, le passage nécessite une habileté hors du commun pour être traversé. Bon nombre des prédateurs vivant autour de la Sphère de Janestuur viennent également se réfugier dans le passage, lorsque les forces élémentaires deviennent par trop menaçantes.

La face intérieure de la Sphère de cristal est recouverte par un océan aux eaux extrêmement chargées en sel, à tel point qu’elles en deviennent une véritable mélasse imprégnées d’énergie négative, desquelles émergent de nombreux archipels montagneux. Là, de précieuses sources d’eau potable ont permis depuis longtemps l’établissement de communautés se regroupant autour de grandes statues primitives sculptées dans des blocs de sel, ce sont les représentations des Cent-mille Salins, des Puissances élémentaires qui régnèrent longtemps sur ce territoire, avant d’accomplir une forme d’Ascension.

De nombreuses créatures vénèrent ces divinités malfaisantes, qui répondent parfois lorsque les sacrifices s’avèrent suffisants. Les peuples actuels du système de Janestuur sont profondément marqués par cette religion en expansion, que les Marid Zapharool ne prennent pas en compte, mais que nombre de leurs vassaux redoutent avec appréhension. Pour le moment, seuls quelques fanatiques ont accomplis le pèlerinage vers les sanctuaires de la face intérieure, et au moins un peuple, les Soroom-Jamaal, ont migrés aux abords de ce territoire, pour lutter suffisamment longtemps contre les laquais des Cent-mille Salins, et en revenir avec des histoires dissuadant les simples curieux.

L’Empire des Océans suspendus est une civilisation planaire, les moyens de rallier ce sinistre océan sont donc limités, mais des dizaines de milliers d’îles émergent des flots surchargés en sel, et sont donc autant de havres pour des créatures égarées que pour de véritables communautés d’exilés planaires, natifs des Plans Quasi-élémentaires négatifs.

Historiquement, les Cent-mille Salins semblent avoir existé à la même époque lointaine que les Kyosaal d’Osot. Ils n’étaient alors pas des Puissances élémentaires, mais un peuple redoutable de sorciers, apparemment proches des Reigar. Les Treel n’eurent jamais à faire à eux, et l’on peut supposer d’après les quelques mentions de l’exploration du système remontant à l’époque du Own-Shaneel que l’Ascension des Cent-mille Salins avaient déjà été effectuée.

L’apparition des statues géantes correspond à l’arrivée des Marid et de leurs vassaux planaires. Depuis lors, de nombreux vortex semblent s’ouvrir sur les flancs escarpés des montagnes insulaires, attirant les faibles et les corrompus. Ces communautés sont bien trop primitives pour menacer le système de Janestuur, mais à plusieurs reprises déjà, des incursions d’étranges prédateurs ont eu lieux.

Le système de Janestuur est un ensemble d’amas d’astéroïdes suivant des elliptiques parfois communes. Vestiges de mondes telluriques massifs, nul ne se souvient de leur forme première, ni du soleil qui devait jadis exister au cœur du système, et dont il ne reste plus qu’un nuage d’énergie planaire perturbant les champs magiques autant que les courants gravitationnels. Yosol, le nom Treel de cette nébuleuse singulière est resté, mais les seigneurs du Dorool’Amh’Thulear se sont facilement adaptés à son influence sur leurs territoires de Janestuur, et négligent son exploration.

Cinq grands amas d’astéroïdes forment encore des domaines conséquents, où prédominent l’Eau sous diverses formes. Les successeurs des Treel adaptèrent ces environnements toxiques et en firent des havres pour de nombreuses peuplades planaires. Bien que comptant comme quantité négligeable au sein du vaste Dorool’Amh’Thulear, ces ensembles de planétoïdes abritent d’antiques métropoles coralliennes, remontant à l’apogée du Own-Shaneel, et bien que les Marid ont su imposer leur influence, nombreux sont les natifs des Chapelets de Janestuur possédant quelques dons liés aux Voies de l’Esprit.

Osot est l’amas de débris le plus proche de la nébuleuse centrale, il occupe seul une orbite sur laquelle il est toutefois possible de croiser une multitude d’astéroïdes solitaires, formés de glaces anciennes et abritant des ruines mystérieuses, plus anciennes que les Treel eux-mêmes. Les sept planétoïdes d’Osot sont recouverts d’épais manteaux de glace noire, protégeant des océans sous-glaciaires réchauffés par des brasiers élémentaires façonnés par les Baram’En’Shaardh du Mias’menh’Shaardh.

Noshpotalam compte seulement trois planétoïdes mais liés entre eux par de véritables entremêlements de large tubulures coralliennes, cultivées jadis par les Treel. Une même atmosphère permet d’évoluer d’un astéroïde à l’autre grâce à de nombreuses bêtes volantes domestiquées. Noshpotalam est le territoire d’une ethnie Génasi liée à l’Eau, les Nosharii, qui ont aménagés les antiques métropoles coralliennes Treel à leur convenance, pour en faire de grands sanctuaires de la magie élémentaire. Les Uurilii Nosharii sont ainsi des Sorciers des Ondes, longtemps rivaux des Pyromants Jamanat, ils finirent par renoncer à ce conflit stérile pour se tourner vers la création de complexes rituels mystiques.

Les Marid Zapharool règnent sur les dix-huit petits planétoïdes de l’amas de Janosh. Grâce à leur puissante magie, harmonieusement combinée à celle des Zionosii, gigantesques cétacés doués d’une conscience élevée, un immense disque liquide a transformé les débris spatiaux en autant d’îles formant l’Archipel de Janosh. Berceau historique du Dorool’Amh’Thulear, Janosh est un haut lieu du commerce planaire, renommé à travers de nombreux Plans d’existence et où les métropoles coralliennes des Treel impressionnent même les visiteurs de régions planaires exotiques.

Oshoor est le quatrième amas d’astéroïdes du système de Janestuur. Il semble avoir été le creuset à partir duquel les Treel se développèrent pour fonder leur vaste empire du Own-Shaneel. Ce fut également là que les jeunes races qui s’unirent face à ce peuple ancien portèrent leurs plus violentes attaques, et il ne reste plus qu’une poignée de petits débris, vestiges de planétoïdes plus conséquents. Quelques communautés mineures et usant du spelljamming plutôt que des Arches éthériques sont regroupées autour de ruines Treel. Ce sont des pirates du Vide, des mercenaires et des assassins, préférant ces lieux sombres et froids aux lumineuses métropoles coralliennes du Dorool’Amh’Thulear. Oshoor est connue pour son grand zocalo de Potoc-Luam.

Les astéroïdes regroupés sur la plus lointaine elliptique de Yosol ne sont plus que les restes de corps solides plus importants. Les Treel mobilisaient le gros de leurs flottes dans des ports spatiaux dont il ne subsiste rien. Leurs ennemis frappèrent sans répit ces débris spatiaux, jusqu’à ce que les ruines elles-mêmes soient réduites à l’état de poussière. L’Amas de Nyost est aujourd’hui une simple étape pour les voyageurs cherchant à se rendre en pèlerinage vers les sanctuaires des Cent-mille Salins.

Publicités
Catégories : Les Plans Primordiaux, Les Sphères Connues | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “La Sphère de Janestuur

  1. la matière première avance bien à ce que je lis! après tu passes à ce que tu préfères: la technique!

  2. plus qu’une, si mon compte est bon!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :