Histoire de Khateek-Rankhaat

Image

Tandis que s’achève l’ère des Sept Empires-marchands, plusieurs groupes désemparés de Syllix se regroupent le long de Courants éthériques mineurs. Disposant toujours de ressources importantes, disséminées à travers des mondes lointains, ils forment une grande flotte de transports, lourdement chargés des richesses de leur empire déchu. Habitués au secret, nul autre peuple des Sphères Connues ne vient les menacer, tandis qu’ils forment un nouveau S’lataan, un Conseil des Sages-négociants, qui étudie minutieusement les possibilités afin de créer un quatrième Empire Chi’Tan.

La Sphère de Khateek-Rankhaat est finalement choisie, autant pour sa proximité avec l’ensemble des Sphères Connues que pour les nombreuses ruines Clydön pouvant être aménagées en métropoles prospères. Les Syllix savent que de nombreuses communautés Halfelines et Gnomes résident sur les mondes de ce système, ils comptent bien rebâtir un empire avec ces populations.

Amenant profusion de richesses avec eux, les Syllix s’intègrent rapidement aux communautés existantes, et imposent en douceur leur empire basé sur le négoce et les échanges. La huitième ère de la Salamandre (hes) est instauré en 1916 du calendrier Syndarh, il prend en compte l’intronisation de l’Impératrice Syllix Ji’ziela XXXI ainsi que les différentes fêtes locales de ses Peuples-clients.

 

En l’an 8, les Syllix ont rassemblés suffisamment de sorciers Syndarh louant leurs services afin d’entamer un rituel normalement réservé aux mondes elfiques. Préférant séjourner au sein du Vide, ils s’établissent dans une grande structure végétale née de plusieurs épaves de Monarques jusqu’alors présumés disparus. S’lesheena devient la capitale impériale et abrite la plus importante communauté Syllix du système.

 

En 98, c’est la Grande Conjonction des Plans. Les mondes du Quatrième Empire Chi’Tan se retrouvent isolés pour plusieurs siècles. Comme partout ailleurs, des forces élémentaires profitent du Silence des Dieux pour influencer les peuples privés de magie. Les Herodiin se manifestent à cette époque, ainsi que les Shamnar, qui finissent par devenir un Peuple-client de la Salamandre.

 

Les Invasions Gobelinoïdes, en 1103, frappent durement les mondes de Khateek-Rankhaat et incitent les Daarh’taani à former leJaama’taari. Les Syllix, qui s’appuyaient traditionnellement sur des mercenaires pour les questions militaires, voient toutes les forces des Sphères Connues mobilisées ailleurs, et si les pillages restent limités aux mondes extérieurs, de nombreuses bandes de Kobold s’établissent durablement sur Dakreeth-Feerbhaat.

 

L’Exode des Syndarhyssan. En 1167, une flottille d’étranges vaisseaux elfiques désemparés parvient à rallier les mondes de Khateek-Rankhaat. Puissants sorciers, les Syndarhyssan offrent leurs talents à la Salamandre, en échange d’un domaine lunaire. Secrets et dévorés par une rare ambition de conquête, ces elfes manipulent une magie éthérée unique, que les Daarh’taani parviendront à maîtriser quelques siècles plus tard.

 

En 1956, la Grande guerre des Orbes affecte la Sphère de Khateek-Rankhaat; Le mystérieux Cercle des Grands Orbes envoie Tuoloktor au septième œil afin d’influencer les Syllix et disposer de leurs ressources. Fort heureusement, les ambitions des Tyrannoeil sont contrecarrées par un groupe d’aventuriers Kiokori.

 

En 2110, ce sont des vaisseaux-esclavagistes Néogi qui viennent menacer les mondes de Khateek-Rankhaat. Bien que les rapides Conques du Jaama’taari interviennent promptement pour repousser les plus petits bâtiments Néogi, de nombreux raids sur les planètes mal défendues entraînent des milliers de disparitions. Deux ans après le début des razzias, quelques aventuriers découvrent un point de transit, par-delà la Grande nuée de Khateek. Avec l’aide des Prêtresses de Sinol, ils parviennent à frapper durement au cœur de la flotte Néogi, qui finit par se retirer dans le Phlogiston.

 

La Venue de Nuitoriliuun, l’un des Sept Terrifiants dragons stellaires, en 2628, marque le début d’une ère sombre pour les trois mondes du système. La puissante créature règne sur de vastes territoires qui sont noyés dans d’épaisses ténèbres surnaturelles. Durant deux siècles, une caste d’Ensorceleurs dracostellaires fait respecter la Loi de Nuit.

 

En 2710, les Syndarhyssan estiment pouvoir conquérir les Sphères au nom de leur étrange panthéon. Mobilisant leurs forces, ils forment une puissante flotte dont les vaisseaux peuvent se déphaser brièvement sur la Bordure éthérée. La Salamandre choisi de ne pas intervenir et laisse ce Peuple-client disparaître dans sa folle entreprise.

 

La Fin du Quatrième empire. En 2845, une vaste flotte d’entités mécaniques en provenance des Sphères Brisées déferle sur les mondes du système. Désireux de transformer toutes les entités organiques qu’ils croisent en serviteurs dévoués de leur Grande machinerie, les Horlogers sont dix fois plus nombreux que les défenseurs des mondes de Khateek-Rankhaat, mais une alliance des Puissances veillant sur les peuples de la Salamandre parvient à repousser ce dangereux adversaire. L’Impératrice Sin’lienasa V est cependant tuée durant le conflit, tout comme bon nombre des conseillers duS’lataan.

En 2857 est fondé le Cinquième empire Chi’Tan, bien plus belliqueux et avec un Empereur à sa tête. Un conseil de guerre permanent est également formé, il prend le nom de K’taan et regroupera de nombreux représentants des Peuples-clients minoritaires, qui pourront dès lors faire entendre leur voix au sein de ce qui devient le Plus-grand-Empire.

 

Avec l’omniprésence du K’taan au sein des grandes décisions de l’Empire Chi’Tan, une partie de la flotte marchande Syllix est armée pour la guerre. L’heure est à l’expansion belliqueuse en direction des Sphères les plus proches. Si les Peuples-clients ayant suivi la Salamandre vers Khateek-Rankhaat ont tous connus la guerre auparavant, il en va tout autrement des natifs de ces mondes, qui s’opposent vivement à de telles actions. La Lune de la discorde est un événement se déroulant en 3106, sur l’astre de Plyreen-Polruuth. Les partisans d’une campagne de conquêtes outresphère prennent les armes contre ceux qui souhaitent favoriser les valeurs marchandes. Plusieurs membres du K’taan sont finalement tués dans de sanglantes échauffourées, et l’Empereur Joz’Liasaan VI doit intervenir en personne afin d’apaiser les humeurs belliqueuses. Finalement, ceux qui souhaitent l’expansion de l’empire intègrent le service extérieur de la Salamandre où ils peuvent étudier les cultures étrangères et prévenir les éventuelles menaces pesant sur Chi’Tan.

 

En 3259 survient la Vague psionique du Nataroon, une attaque préventive d’une Grande Enclave Illithid qui désorganise ainsi les défenses de l’Empire Chi’Tan. La flotte qui atteint ensuite le système n’est pas là pour conquérir mais pour impressionner les Peuples-clients. L’Empereur des Syllix refuse de signer un accord avec les Grandes Enclaves, son peuple ne traitant jamais en égal, mais acceptant des contrats avec des Peuples-Clients. En 3262, pas moins de trois Grandes Enclaves Illithid déferlent en force sur les mondes de Khateek-Rankhaat. Aucune défense ne peut résister et des dizaines de milliers d’individus sont asservis à bord des vaisseaux.

Mais malgré une apparente défaite, la lignée des Empereurs Syllix perdure à travers les cinq siècles d’occupation Illithid. Une résistance sournoise et insaisissable se forme, et finalement, les dissensions entres les Grandes Enclaves permettent de reprendre rapidement les territoires Chi’Tan.

De cette sombre époque, la Salamandre retire malgré tout un atout; Les expérimentations des Flagelleurs mentaux sur d’innocentes victimes ont amenées la naissance de nombreux individus détenteurs de Talents sauvages, souvent incontrôlés, mais pour les plus chanceux, leur permettant de développer d’extraordinaires capacités, qui sont mises au service de l’Empire.

 

En 3921, le Complot des Tritons est déjoué par quelques Kiokori ayant découvert par hasard la présence de Tritons des flammes dans la majorité des grandes métropoles impériales. Les créatures préparent une grande invasion planaire, en faisant passer de petits groupes de guerriers d’une dimension à l’autre. En frappant la famille impériale, ils espèrent pouvoir prendre le pouvoir sans se heurter à une quelconque résistance. La révélation de leurs manigances provoque leur perte, tous leurs chefs sont assassinés en une nuit.

 

4008, l’année des Vengeances froides. Un petit groupe de Syllix complote contre l’Empereur Sioj’Sielaan et parvient à prendre le contrôle du trône pour trois décades. Malheureusement, un autre groupe de Syllix intrigue également dans l’ombre, et l’année de la prise du pouvoir, assassine bon nombre de ses ennemis. Les décennies qui suivent sont teintées de paranoïa parmi les Syllix, tandis que leurs Peuples-Clients ne remarquent rien.

 

En 4188, le Culte de la Salamandre pyrétique révèle son existence et menace le pouvoir impérial. Congrégation de pyrokinésistes redoutables, le Culte vénère une entité élémentaire renforçant leurs capacités. Une poignée de héros des mondes de Khateek-Rankhaat parvient à circonvenir la menace des cultistes, mais plusieurs parviennent à se dissimuler dans les méandres des métropoles impériales.

 

Le Morl-Djyalaraan éveillé menace la grande cité de Sathool en 4257. La créature est libérée de sa prison cristalline, ramenée par d’inconscients aventuriers au service d’un mage de la cité. En quelques instants, une entité amorphe se développe jusqu’à recouvrir tout un quartier de Sathool. Il faut le concours de nombreux Syllix pour vaincre la monstrueuse créature.

 

En 4462 survient une conjonction planaire provoquant la pousse soudaine de tous les végétaux. Plusieurs environnements connus pour avoir jusque-là été toujours arides se couvrent d’une épaisse flore inconnue. Les Kiokori nomment ce phénomène l’Instant d’émeraude. Dans leurs plus anciennes légendes d’avant les Clydön, il est mentionné un événement semblable.

 

En 4613, la Colère des Herodiin est une vague de feu embrasant les cieux des trois mondes, et réduisant plusieurs forêts en cendre. Les colériques divinités solaires tardent à s’apaiser, et deux autres ondes incandescentes ravagent le système. Ceux qui vénéraient jusqu’alors ces entités décident de se rassembler à bord d’un spelljammer qui s’approche au plus près de Rankhaat. Leurs prières semblent alors apaiser les Herodiin, qui marquent cruellement leurs fidèles, leur octroyant des capacités surnaturelles, mais laissant leur chair brûlée. Le Culte du Feu se forme peu après cet événement.

 

Durant le millénaire qui suit la Colère des Herodiin, les sectateurs du Feu agissent comme des extensions de la volonté des entités solaires. Gagnant rapidement en puissance, les plus fanatisés entreprennent des actions semant le chaos dans les plus grandes métropoles. Des vortex planaires sont ouverts, libérant de terribles créatures, et par six fois, le Culte du Feu mobilise suffisamment de ses adeptes pour former de véritables armées, menaçant tout l’Empire.

Etrangement, les actions des Herodiin et de leurs séides se cantonnent aux trois mondes, laissant les nombreuses communautés lunaires prospérer. Les différents Empereurs qui se succèdent durant cette ère focalisent leurs efforts sur ces astres, et sur les Peuples-clients qui les occupent. De nouvelles voies commerciales sont instaurées, évitant les mondes en guerre contre les dieux et leurs cultistes. Puis, finalement, les Herodiin semblent prendre conscience que de moins en moins d’opposants se dressent face à eux. Leurs sectateurs sont sur le déclin et soudainement, même les plus fanatiques perdent leurs pouvoirs surnaturels. Pour un temps, les Herodiin se sont détournés des mortels baignant dans le rayonnement de Rankhaat.

 

En 5673, les jeunes aventuriers de la compagnie du Griffon ardent parviennent à pénétrer dans le système de Khateek-Rankhaat. Déjouant la vigilance des Syllix, ils découvrent des mondes paisibles et riches en ressources. Les serviteurs de la Salamandre les démasquent, s’ensuit une course-poursuite à travers tout le système, puis la fuite des explorateurs qui rapportent leur périple dans de nombreuses tavernes. Les malheureux sont cependant assassinés par la Salamandre, qui diffuse également de nombreuses fausses pistes pour égarer les curieux sur de dangereux Courants éthériques.

 

A partir de 5842, le K’taan parvient à noyauter le service impérial extérieur, sous l’autorité directe de l’Empereur, et à influencer ce dernier afin que les serviteurs en activité outresphère soient de préférence des combattants ou des assassins. Plusieurs conseillers militaires de la Salamandre ont conservés vivaces les rêves d’expansion de leurs ancêtres, et ils se lancent dans une campagne de terreur outresphère.

L’Empereur Siol’Saliaa XVII s’inquiète de voir l’attention des Sphères Connues inexorablement attirée vers les mondes de Khateek-Rankhaat, il réagit trop tard et se voit assassiné par ses propres gardes. Le nouvel Empereur, Slaa’Tiejaa, est un pantin du K’taan qui l’emploie à former une flotte de conquête destinée à la conquête de mondes mineurs. De nombreux mercenaires sont recrutés outresphère et observent les planètes de Chi’Tan avec convoitise.

 

En 5941 débute le Saccage des lunes extérieures. Les mercenaires regroupés par le K’taan n’en peuvent plus d’attendre à bord de leurs vieux vaisseaux, ils prennent le contrôle de leur flotte et débarquent sur trois des cinq lunes deTyeelic-Suunhaat. Il faut une mobilisation de toutes les forces des Peuples-Clients afin de repousser ces hordes de barbares.

Un petit groupe de mercenaires s’infiltre dans S’lesheena et assassine de nombreux Syllix, pensant trouver des salles emplies de butin. Les partisans d’un prétendant au trône agissent alors promptement en éliminant la menace, émanant aussi bien des envahisseurs que de leurs alliés du K’taan. Le nouvel Empereur, Siol’Tuzaa II consacre son règne à fortifier les métropoles lunaires du système, et à favoriser le développement de la flotteJaama’taari, exclusivement vouée à la défense des mondes de Khateek-Rankhaat, et dont les Capitaines n’éprouvent aucune ambition de conquête.

 

6207 est l’année du Dragon rugissant, un événement marquant pour tous, car il implique la manifestation d’un colossal dragon semblant naître du soleil lui-même, et affrontant des formes identifiées comme étant les Herodiin. Le combat se prolonge durant plusieurs mois, puis la forme draconique disparaît soudainement.

Sur Dakreeth-Feerbhaat, plusieurs tribus Kobold retrouvent des écailles gigantesques et éternellement brûlantes, ils parviennent à en briser plusieurs et emploient ce matériau magique pour confectionne les Dix-huit mille Javelines du Dak’shalm, autant d’armes mortelles pour les créatures draconiques, mais également pour celles redoutant la caresse du soleil rouge. Un premier culte draconique né à cette époque, mais faute de recevoir des réponses à leurs prières, les fanatiques finissent par abandonner leurs sanctuaires, où les fidèles desCrocs de Nelkerrethnagaraam retrouveront, plusieurs millénaires plus tard, des lieux propices à leur vénération des dragons stellaires.

 

En 6479, la Première guerre de l’Esprit débute avec l’apparition d’une flotte de guerre des Grandes Enclaves Illithid à laPorte de Siomojid, La lignée Tuzaa règne toujours sur le Cinquième Empire Chi’Tan et a placé sur le trône de la Salamandre le plus puissant télépathe que l’Histoire Syllix ai connue. Géniteur de plusieurs Psions déjà légendaires, l’Empereur Siol’Tuzaa VI préfère épargner les vies de ses équipages en défiant les plus puissants seigneurs ennemis en duels télépathiques.

Bien que les Illithid ne soient guère de confiance, ils respectent les individus en mesure de leur tenir tête à travers les disciplines des Voies de l’Esprit. Plusieurs enfants de l’Empereur sont vaincus, leur esprit anéanti par des adversaires bien trop puissants, mais Siol’Tuzaa VI parvient à terrasser plusieurs ennemis, avant de périr lui-même d’épuisement. Malgré tout, les Flagelleurs mentaux tiennent parole et se retirent.

La lignée des télépathes Tuzaa s’éteint peu après, le nouvel Empereur Keal’Jozaan maîtrise plusieurs disciplines mais à des degrés bien moins impressionnants que ses prédécesseurs.

 

En 6844 née la Stellaire Kiokori Asilad, capable d’amplifier les pouvoirs mystiques d’un individu né dans le rayonnement de Rankhaat. Assaillie par d’ambitieux lanceurs de sorts, elle embarque à bord d’une Conque avec quelques compagnons, et fuit vers les Sphères Connues en longeant la Queue de la Salamandre.

 

Les Ombres de Sulaarth-Goreeth s’animent en 7002. Endormies au cœur d’un astéroïde solitaire, les Ombres sont les rescapées d’un cataclysme planaire qui anéanti leur peuple, durant l’Âge des Légendes. S’éveillant à proximité de Rankhaat, elles entreprennent d’absorber l’énergie du soleil, et se heurtent aux Herodiin. La bataille est d’ampleur cosmique, elle se prolonge durant huit décades, avant de s’achever par la propagation d’une onde de feu élémentaire rougeoyante qui disperse les Ombres dans le Vide.

 

La Seconde guerre de l’Esprit est déclarée par les Grandes Enclaves Illithid en 7219. Plus aucun télépathe de renom ne peut oser défier la puissance psychique des Flagelleurs mentaux qui déferlent sur les mondes et les lunes de Khateek-Rankhaat sans rencontrer de réelle résistance. Mais plusieurs détenteurs de Talents sauvages parmi les Peuples-Clients unissent leurs efforts pour tenter de rivaliser avec les légendaires Empereurs Tuzaa. Mobilisant des alliés partout à travers le système, ils forment la Fraternité des libérateurs et deviennent une gêne pour les envahisseurs. Finalement, après plusieurs décades sous le joug Illithid, de jeunes héros ont développés leurs capacités mentales et lancent un défi à leurs adversaires. Tous sont tués rapidement, mais d’autres osent se dresser à leur tour. Régulièrement au fils des deux siècles qui suivent, les Flagelleurs mentaux sont défiés, par des individus toujours plus puissants, mais ne pouvant rivaliser avec plusieurs millénaires de maîtrise psionique.

C’est en 7458 cependant qu’un seigneur des illithid trop sûr de lui est terrassé par une jeune Gnome Daarh’taani nommée Pialka. Selon les termes du duel, les Grandes Enclaves se retirent, alors qu’elles maîtrisaient totalement les mondes de ce système. Encore une fois, les Illithid s’en tiennent à leur parole, et se retirent en pillant les grandes métropoles, et en emmenant des communautés entières.

 

En 7521 survient le Grand Flamboiement. Les brasiers stellaires sur la face interne de la Sphère de cristal scintillent violemment durant plusieurs semaines, ils s’éteignent ensuite soudainement, pour reprendre ensuite leur éclat ordinaire. En apparence, le phénomène cosmique n’a aucune répercussion, mais la génération qui née au moment du Grand Flamboiement comprend un nombre impressionnant de Stellaires.

 

En 7787, ce qui subsiste d’une flotte Valorienne pénètre dans la Sphère de Khateek-Rankhaat. Ce sont des fidèles d’une ancienne divinité Goshène, qui accomplissent le Pèlerinage de Ptah. En quête de la redécouverte des Sphères Oubliées, ils représentent une menace pour le Plus-grand-Empire, qui les maintient longtemps en détention, profitant de l’occasion pour en apprendre plus sur les forces des Sphères Connues.

Quelques années plus tard, le dernier pèlerin encore en vie est libre de s’installer sur le monde impérial de son choix. Il fonde le Sanctuaire de Cenotep, sur Tyeelic-Suunhaat, où il parvient à mobiliser quelques Kiokori autour du culte de Ptah.

 

La destruction de S’lesheena, en 7827 sonne le glas du Cinquième empire et voit s’instaurer une ère de sang pour un long siècle. Dans le plus grand secret, les Shamnar ont comploté avec plusieurs peuples planaires du Sel et de la Poussière. Ils profitent d’une conjonction favorable pour amener une armée de spectres élémentaires qui détruit la capitale impériale en décimant les Syllix. Les Shamnar révèlent alors leur appétit pour la chair vivante et exigent des sacrifices quotidiens. Seule une alliance de héros Syllix parvient à s’infiltrer dans le Palais des larmes blanches pour y assassiner le Roi du Sel, seigneur possédé des Shamnar.

Le Sixième empire Chi’Tan restaure les antiques traditions impériales, avec un Empereur choisi parmi la lignée Syllix des clairvoyants, jusqu’alors minoritaire, mais seule apte à anticiper les futures menaces.

 

La Résurgence Clydön se manifeste en 8147, sous la forme de vastes armées de spectres sur les trois mondes de Khateek-Rankhaat. Les créatures ne sont guère plus que des ombres de ce qu’étaient jadis les Sorciers, mais parmi elles se trouvent quelques entités qui refusent d’être exilées dans les ombres. Durant plusieurs siècles, elles marauderont en marge des grandes communautés, se nourrissant des plus faibles.

 

Le culte de Ptah s’est finalement développé au fil du dernier millénaire. Quelques pèlerins ont été guidés par des visions depuis les Sphères Connues, et plutôt que de les repousser, la Salamandre a fait le choix de les laisser libre de répandre leur dogme. Excellents Timoniers, ils servent loyalement le Sixième Empire Chi’Tan et contribuent au développement du spelljamming à travers le système. Depuis la fondation du Sanctuaire de Cenotep, la congrégation est forte de trois cent fidèles et compte deux autres temples. En 8803, la Volonté de Ptah est un miracle divin qui voit la matérialisation d’une grande pyramide renfermant un temple, sur le monde dePoroom-Daarhaat. Tout le clergé se rassemble en ce lieu sacré et développe un grand chantier naval où sont assemblées des Barges traditionnelles, dont les plans ont été trouvés dans la Pyramide de Setu-Pratep.

 

En 9058, une immense flotte Néogi se matérialise en plein cœur du système. Personne ne sait comment une centaine de vaisseaux ont bien pu passer inaperçu, mais l’invasion qui suit balaie toute forme de résistance. Des dizaines de milliers d’individus sont entassés dans les cales des navires esclavagistes, et durant trois siècles s’impose le Règne de la Mère. Les Néogi ont soigneusement planifiés leur conquête et les grands héros qui auraient pu intervenir ont été assassinés. Grâce à leur emprise sur les trois planètes, les Néogi se multiplient rapidement et déferlent sur d’autres Sphères sans défense.

Le salut des peuples de Khateek-Rankhaat vient d’outresphère, lorsqu’une petite troupe d’Ensorceleurs dracostellaires marqués par Nuitoriliuun intervient soudainement. Les membres de la Maison Jenos ont été appelés parmi les Sphères Oubliées afin d’exhumer une relique liée à leur dragon. Face à la détresse des habitants des trois mondes asservis, les sorciers étrangers déchaînent leurs pouvoirs contre les Néogi, qui perdent soudainement plusieurs de leurs plus gros vaisseaux. Les Marqués de l’Ennemi de Rankhaat disparaissent peu après leur exploit, mais ils ont exaltés de jeunes héros, qui finissent par renverser leurs oppresseurs.

 

Le Septième empire Chi’Tan né des cendres de la guerre en 9386. La dernière représentante de la lignée des télépathes est nommée Impératrice, elle consacre d’énormes ressources afin de développer des dons psioniques parmi les membres des Peuples-clients. Le projet ne connaît guère de succès, malgré l’émergence de talents sauvages parmi un nombre conséquent d’individus.

 

La Menace des Komokoru pèse sur un empire encore fragile, de 9412 à 9465. Les Komokoru sont des Ogres dont les chefs sont dotés de talents sauvages psychométaboliques. Profitant de la faiblesse des Syllix, ils étendent leur influence à l’ensemble des lunes dePoroom-Daarhaat et tentent de contacter d’autres peuplades Ogrines grâce à un antique artefact remontant à l’ère du Boktomaguruug. Leurs tentatives échouent, mais la Salamandre, plutôt que de punir ce Peuple-client, choisi d’en nommer les chefs membres du K’taan.

 

En 9841, un petit groupe de Daarh’taani mobilise suffisamment de ressources pour tenter une exploration le long de la Queue de la Salamandre, un Courant éthérique mineur qui mène la flottille Gnome jusqu’à sanctuaire Zoleek, dissimulé dans des nuées dominées par l’Eau et la Vapeur. Mené par un Ensorceleur nommé Klimio Najarada, qui maîtrise la magie éthérée des anciens Syndarhyssan, le groupe découvre que les galeries du sanctuaire s’étendent à travers l’Ethérée, vers de nombreux Demi-plans inachevés, où les éléments primordiaux se mêlent de manière singulière. Najarada décide de rassembler plusieurs de ses pairs au sein de ce lieu secret, il fonde en 9856 la Confrérie Najaradane, qui veillera à la préservation des connaissances mystiques retrouvées, ainsi qu’à la défense de la Sphère de Khateek-Rankhaat depuis le Phlogiston.

 

Les Ravageurs de Turgad découvrent un chemin vers le système du Plus-grand-Empire en 10 201, ils sont membres des Xénos et leur flotte vient de subir une cuisante défaite face à l’Armada elfique. Usant de discrétion, ils s’infiltrent dans les communautés lunaires et planifient patiemment une invasion de ce qu’ils considèrent comme un vivier majeur de peuples faibles. Ils contactent plusieurs alliés Néogis et lancent en 10 228 la Terrible nuit de Turgad. Fort malheureusement pour eux, la Salamandre avait déjà anticipé leurs actions et attendait de lancer ses propres forces sur les vaisseaux Néogis, afin de capturer ces derniers pour former une flotte secondaire de défense. Les Xénos sont tous exécutés et leurs têtes sont renvoyées à leurs maîtres outresphère.

 

Les Champs d’obsidienne des Kionok. En 10 423, après des siècles de discorde et de rancunes, les Puissances protectrices des Kiokori, jusqu’alors considérés comme des esprits de la Nature, révèlent leur mystérieux Domaine planaire, un Demi-plan où se mêlent les énergies de l’Ombre et de la Vie. Les Kiokori recevant des visions chamaniques de ce lieu deviennent de plus en plus nombreux, et en 10 451, le Temple des Kionok est fondé. Le jeune clergé offre une magie divine exclusivement dévouée au bien-être des Kiokori, il devient rapidement un pouvoir contestataire face à la Salamandre.

 

En 10 578, la petite communauté des Dracons de la lune Venaath-Leerd disparaît durant plusieurs semaines, puis réapparaît aussi soudainement. Plusieurs individus s’avèrent marqués du même symbole représentant un calice surmonté de trois vagues. Il s’agit de la marque de Denoriphos, une mystérieuse entité planaire ayant offert sa protection aux Dracons qui sont désormais ses fidèles. En 10 580, le Temple du Calice est érigé, et un Ordre militant est formé, voué à la protection des plus faibles et de hautes valeurs morales.

 

La Seconde Résurgence Clydön survient en 10 724. Cette fois-ci, les spectres du passé sont uniquement d’anciens sorciers impériaux qui cherchent à prendre le contrôle des peuples du Plus-grand-Empire. Grâce à leurs dons psioniques, les Syllix parviennent à éliminer la plupart de ces créatures, mais au moins trois puissants sorciers Clydön subsistent et apprennent à intriguer dans l’ombre.

 

En 11 087 né le Huitième empire Chi’Tan. C’est de nouveau une Impératrice qui est choisie parmi les dernières lignées Syllix. Dizia’Sekni III est une puissante psychotranslatrice, dont la progéniture occupera tous les postes-clés de l’empire durant les siècles suivants. Bien que leurs dons psioniques ne puissent rivaliser avec les capacités des Stellaires ou des légendaires Reigar, les membres de la Lignée voyageuse transforment les habitudes des mondes de Khateek-Rankhaat en favorisant la rapidité des échanges interplanétaires.

 

Les Cornes de Sanaphaet. En 11 248, la petite communauté Minotaure de la lune de Sanaphaet achète trois spelljammers et se lance dans le harponnage des kindori. Nul ne sait d’où provient la nouvelle richesse de ce Peuple-client mieux connu pour ses combattants, mais la Salamandre soupçonne les pièces de monnaies reçues des Minotaures d’avoir une origine planaire. Peu de temps après, la communauté officialise le culte de Bashal, une entité apparentée à la Puissance abyssale Baphomet.

 

11 327 est l’année de la Venue des Crocs de Nelkerrethnagaraam, cinq dragons stellaires qui semblent avoir livré une terrible bataille face à un adversaire ayant pu les mettre à mal. Trouvant refuge à la surface du monde de Tyeelic-Suunhaat, ils attirent à eux les Kobolds qui deviennent leurs serviteurs, en échange de pouvoirs magiques transformant la société tribale de ce monde. Redoutant une nouvelle ère sous le joug draconique, le Conseil des Sages-négociants paie de nombreux tueurs de dragons afin d’éliminer la menace. Aucun ne parvient à ramener un trophée, et les Crocs de Nelkerrethnagaraam deviennent rapidement de dangereux ennemis du Plus-grand-Empire.

 

Tandis que la Troisième vague Xix n’est encore qu’une nébuleuse rumeur, en 11 554, les Prophéties de l’Impératrice Ni’vanayasa permettent d’exhumer une ancienne relique Kreen, depuis des millénaires dans le trésor impérial. L’Ecaille de K’z’k permet ainsi de discerner le grand danger qui menace toutes les Sphères de cristal. Discrètement, les serviteurs de la Salamandre commencent à chercher un moyen qui pourra protéger les mondes de Khateek-Rankhaat.

Publicités
Catégories : Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Histoire de Khateek-Rankhaat

  1. j’apprécie tes pages d’histoire, au fur et à mesure, on retrouve des événements communs, vu de différents lieux. Gros boulot en tout cas.

    • avec le temps qui passe et le setting qui se développe, c’est de moins en moins évident de ne rien oublier, mais ça fait plaisir de compléter une trame.

  2. Encore un sacré morceau! Des gnomes, des kobold et des halfling… moi ça me semble être comme les abysses!

  3. les salamandres! l’image officielle qui date un peu ne ressemble à rien, j’espère que tu leur donnera des lettres de noblesse!

  4. ça ne vaut pas le magnifique scénario de la désolation de Smaug, mais c’est bien. « = »

  5. Je suis vraiment curieux de voir comment tu vas traiter un empire sans grande armée, ni magie notable, ils ne semblent pas non plus très doués côté psi. A voir.

    • je vais quand même axer le bazar sur les lignées psioniques, les Syllix sont de manière naturelle un peuple du Vide, grâce à leurs magétoiles, je vois l’Empire Chi’Tan usant de manipulation « pacifique » et le cas échéant, d’assassinat.

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :