Natuma, le sanctuaire Ezoroon

Image

 Type de monde: Sphérique rocheux

Taille: C (diamètre équatorial de 1003km)

Rotation: 786 jours

Révolution: Aucune

Lunes: Aucune

Population: Aucune

Magie: Trame magique diffuse

 

Le dernier des quatre planétoïdes originels qui formaient le système antique d’Ur-Natuaï, Natuma n’est qu’un orbe de pierres arides, pourvu d’une fragile atmosphère glacée. Les nappes phréatiques n’existent pas sur ce monde solitaire, pas plus que les saisons ou une quelconque forme de vie animale.

Malgré tout, les Hautes-sciences junanes ont pu faire leur œuvre, et quelques variétés de mousses et de lichen se sont développées dans un ensemble de cavernes. Elles représentent la Vie au sein de ce système ravagé par des marées gravitationnelles, plongé dans une éternelle obscurité et un froid intense.

 

Ressources: Natuma n’offre aucune ressource facile d’accès, son atmosphère est tellement fine qu’un spelljammer souhaitant régénérer son enveloppe d’air consacrerait cinq fois plus de temps que nécessaire pour terminer cette opération.

 

Cultures: Il n’existe aucune culture native de ce planétoïde, les conditions extrêmes à sa surface limitèrent également toute implantation des rares voyageurs d’outresphère. Quelques glyphes Hurwaëti indiquent la présence passagère de clans nomades, mais il apparaît que ceux de ce peuple qui parvinrent à rallier Natuma avaient été déviés de leur route. Ils y firent halte le temps de réparer leurs coques, puis partirent vraisemblablement explorer le Soleil inachevé.

 

Sites notables: Au cœur de Natuma se trouve une caverne scellée et renforcée par des glyphes planaires. Aménagé tel un sanctuaire pour les Ezoroon, ce lieu fut imprégné d’énergies temporelles le préservant des séismes fréquents et de toute menace envisagée par les seize voyageurs dimensionnels.

Seuls de puissants rituels peuvent espérer briser les nombreuses barrières isolant le Sanctuaire des Seize, et ceux qui parviendraient à réussir un tel exploit découvriraient quelques millénaires trop tard que les puissants Ezoroon sont depuis longtemps pétrifiés dans une forme de stase chronomantique.

Les parois du sanctuaire sont intégralement recouvertes de glyphes planaires, rendant toute divination impossible hormis pour les Ezoroon, qui pour leur part voyaient leurs pouvoirs amplifiés. Le Sanctuaire des Seize renferme l’Histoire de cette Sphère de cristal, compilée par les observateurs qui usèrent de toute leur puissance pour reconstituer la trame chronologique locale. Regroupées dans seize mimirs cristallins, toutes les divinations Ezoroon se manifestent en séquences visuelles saisissantes, montrant des Junans et des membres du Peuple Ancien comme s’ils étaient réellement présents.

 

Bien que leurs principaux accès soient depuis longtemps condamnés, les cavernes des At’narakaa subsistent toujours et permettent de découvrir une surprenante histoire, bien différente de celle des terribles At’uru, avec qui ils partageaient de nombreux traits communs. Les At’narakaa séjournèrent quelques temps sur Natuma, où ils explorèrent un mystérieux phénomène cosmique né de la destruction involontaire d’Ecton par les Junans. Ils furent les seuls à user de ce véritable nexus mystique au sein même du chaos gravitationnel d’Ur-Natuaï, mais leurs représentations picturales de longues recherches sont toujours présentent sur les parois de leurs cavernes. Le Shar’n’uturuu est donc un nexus planaire, soutenu par des forces gravitationnelles s’étendant bien au-delà des limites de la Sphère de cristal et traversant plusieurs réalités alternatives, ainsi que des dimensions comme le Plan élémentaire de l’Air, le Demi-plan du Temps ou encore les rouages de Méchanus. Bien entendu, faire usage d’un tel moyen de déplacement n’est pas sans risque, les At’narakaa possédaient une vigueur supérieure en plus d’être de grands manipulateurs d’énergies mystiques, un aventureux arpenteur planaire osant traverser le Shar’n’uturuu sans les protections adéquates se retrouvera immanquablement broyé par les terrifiantes énergies du nexus.

Publicités
Catégories : Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Natuma, le sanctuaire Ezoroon

  1. le peuple ancien? comme dans le-peuple-ancien-module-odyssey?

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :