La Sphère de Parnatuu

ImageL’orbe laiteux de Parnatuu se situe dans une région du Phlogiston où prédominent les forces du Sel et de la Poussière, un environnement hostile à la Vie, où évoluent des créatures draconiques non-mortes, les Parjanataan. Gardiens du seul passage permanent de cette Sphère, les entités auraient jadis été natives du Plan Quasi-élémentaire du Sel, avant de s’aventurer dans le Plan Matériel Primaire. Selon quelques écrits retrouvés par les Ensorceleurs Dracostellaires de la Maison Urst, une Puissance protectrice de Parnatuu aurait lié les créatures à la destinée des peuples sous son autorité. Ces derniers disparurent il y a longtemps, mais lesParjanataan restèrent. Une centaine d’entre eux veillent sur la Porte de Parnatuu, un passage menant à l’espace sauvage.

La face interne de Parnatuu est marquée par de grands cratères au fond desquels brûlent les Flammes des Nandrataa, formant les constellations de ce système. Ce sont des brasiers élémentaires au cœur desquels sont enchaînées des créatures humanoïdes et gigantesques, apparemment mortes depuis longtemps. Leurs traits sont marqués par une intense souffrance, mais hormis supposer qu’ils sont ceux que les anciens désignent comme les Nandrataa, leur présence en ces lieux reste mystérieuse.

 

Le soleil rouge de Parnatuu se nomme Dan’rasarii, il était autrefois d’une taille bien plus imposante qu’actuellement, mais son rayonnement va en s’affaiblissant. Les Planétologistes qui ont étudié ce système depuis sa redécouverte estiment que dans une dizaine de millénaires, l’astre s’éteindra et provoquera des cataclysmes cosmiques.

Parnatuu est également le nom du monde unique de ce système. La planète est un désert de rocaille et de sable orange, supportant cependant une Trame magique renforcée grâce à un complexe et imposant réseau de grands monolithes recouverts de runes que les plus compétents Draconites de Urst peinent toujours à décrypter.

Des ruines anormalement peu nombreuses existent à la surface de ce monde, elles devaient former de vastes métropoles bâties au sommet de falaises dont les parois furent aménagées en complexes réseaux de cavernes. Les habitants ont laissé de nombreuses traces révélant une civilisation adepte du Kuraa-Vacuu, et dont la disparition reste un mystère.

Parnatuu est un monde étrange, à l’origine hostile à la Vie, sa Trame planétaire fut renforcée pour une raison inconnue, et si d’importantes ressources sont employées au développement de ses sols, des forêts pourraient croître sans mal. Les Forgeliers n’ayant que faire d’un environnement aux formes de vies organiques variées, le monde reste un désert orange gorgé de magie solaire.

La ceinture d’astéroïdes extérieure semble avoir été un monde tellurique de petite dimension, frappé par une nuée de météores qui pulvérisèrent la planète. Les Ensorceleurs Dracostellaires qui aménagent de nouvelles colonies sur les plus gros planétoïdes ont noté la présence de quelques ruines, d’une architecture semblable à celle des métropoles de Parnatuu.

Publicités
Catégories : Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “La Sphère de Parnatuu

  1. Bonnes idées, c’est sûr.

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :