La Sphère de Forge-mondes

ImageRainbow Vortex, par Rinelisan

L’orbe orange vif de Forge-mondes est difficile d’approche, tant l’influence de son vortex central transcende les réalités, et affecte également les éthers du Phlogiston sur des centaines de milliers de lieues à la ronde. Pour l’imprudent voyageur qui tente de naviguer dans cette région, les forces gravitationnelles existantes sont telles que le Temps lui-même en est altéré. Le lent mouvement du vortex nommé Avalterre s’imprime au sein des nuées de gaz multicolores.

La surface de la Sphère orangée subit également d’inconcevables contraintes, se manifestant sous la forme de plissures, pouvant parfois s’élever à plusieurs milliers de mètres, et semblant devoir à terme briser l’épaisse enveloppe cristalline.

 

Il n’existe aucun passage permanent menant à l’espace de Forge-mondes. Un peuple ancien et oublié chercha vraisemblablement à stopper le mouvement du vortex en disséminant dans le Phlogiston alentour un ensemble de sanctuaires mystiques aménagés dans d’incroyables géodes cristallines, apparemment une matière proche de celle des Sphères elles-mêmes. Mais quelles que furent leurs ambitions, elles furent déçues. Cependant, plusieurs de ces sanctuaires, retrouvés par les membres de la Guilde des Cartographes éthériques, disposent de versions maîtrisées du vortex, à une échelle bien moindre que le titanesque phénomène cosmique, et permettant de traverser les distances imprégnées de son influence. Ce sont des passages dimensionnels dangereux, qui peuvent mener d’un côté comme de l’autre d’Avalterre, voir même nulle part.

Pour ceux qui parviendraient à approcher de la face externe de Forge-mondes pour ouvrir un portail, malgré les profondes perturbations magiques environnantes, il resterai une étape non négligeable à franchir; La face interne de la Sphère de cristal est en effet occupée par la Grande nébuleuse étoilée de Kzvim. Un tel nom peu inspirer les Bardes, il s’agit en réalité d’un immense amas de gaz élémentaires, recouvrant intégralement la surface intérieure de la Sphère et sur une profondeur de dizaines de milliers de lieues. Contrairement aux nuées éthériques du Phlogiston, les gaz de la Grande nébuleuse sont excessivement nocifs, et ils ne sont pourtant rien face au danger des Etoiles de Kzvim. Les astres scintillent dans les cieux des mondes de ce système singulier, mais leur présence glace d’effroi ceux qui les regardent. Les Etoiles de Kzvim sont en effet autant de passages vers une dimension faite de néant, le Désert de Kzvim, et si partout ailleurs à travers les Sphères Connues, un tel phénomène néfaste serait finalement ignoré, les peuples de Forge-mondes ne peuvent agir ainsi.

En effet, la particularité cosmique d’Avalterre est d’attirer des planètes extérieures à la Sphère de cristal, qui basculent inexorablement vers le vortex. Un jugement est alors porté, sur les peuples, ou peut-être l’état de la Trame planétaire, nul ne le sait avec certitude, mais il n’en reste pas moins que certaines planètes traversant Avalterre disparaissent, tandis que d’autres en émergent pour continuer leur course vers la Grande nébuleuse étoilée de Kzvim. Ces mondes sont alors noyés dans des tourmentes élémentaires dévastant tout, et ils sont finalement détruits en rencontrant les Etoiles de Kzvim, qui traversent de part en part l’enveloppe planétaire en laissant des trous béants, jusqu’à ce que les mondes jugés se désagrègent.

 

Avec de tels résultats, pourquoi les anciens nommèrent-ils cette Sphère Forge-mondes? Tout est lié à une légende ancienne, dont les termes sont contradictoires d’une traduction à l’autre. Cette légende mentionne Kotuuni, un monde aujourd’hui impossible à localiser, mais dont la soudaine disparition fut attestée par au moins trois peuples Héritiers. Kotuuni reparut dans la Sphère de Forge-mondes, et entama sa chute inexorable vers le vortex. Au moment du Jugement, la planète disparue, pour reparaître à son emplacement originel! Avant toutes ses épreuves, Kotuuni n’était qu’un monde mineur sans ressources ni culture notable. Sa traversée du vortex Avalterre sembla cependant lui avoir été profitable, car du moment de son retour jusqu’à la fin de l’Âge des Héritiers, la puissante civilisation Kotuun fit rayonner sa culture à travers de nombreuses Sphères de cristal. Selon la légende, la planète avait été magnifiée par sa traversée du vortex, et regorgeait désormais de prodigieuses richesses, d’espèces animales et végétales inconnues ailleurs, ainsi que de métropoles à l’architecture prodigieuses, que jamais les Kotuun, jusqu’alors de primitives créatures sans esprit, n’auraient eu le temps de bâtir pendant leur séjour au sein du système de Forge-mondes.

Un mythe plus ancien encore, mentionne un récit semblable, celui de Jonoc-Ptaral-Meemru, un Timonier Junan narrant dans le style de son peuple la disparition d’un monde aride, Otocu XI, son séjour dans la Sphère de Forge-mondes, puis son retour à l’emplacement original, avec une civilisation avancée à sa surface et de nombreuses ressources endémiques. Bien qu’il s’agisse d’un Junan, il semble cependant douteux qu’un observateur ai pu consacrer plusieurs millénaires à l’étude d’un tel phénomène. Ce mythe ancien d’Otocu XI est donc remis en cause.

Mais à travers les Âges, au moins deux autres phénomènes similaires se sont produits; Des peuples assistèrent à l’apparition soudaine de mondes dans leurs systèmes planétaires, mondes que leurs ancêtres avaient bien vu disparaître. Leur séjour au sein de Forge-mondes ayant été avérés par des navigateurs d’alors, ils furent ainsi considérés comme Jugés par l’Avalterre. Il ne fut cependant retrouvé nulle trace de peuples avancés, tout au plus quelques bêtes étranges et plantes exotiques.

 

Les Puissances n’ont aucune influence au sein de cette Sphère de cristal. Leurs fidèles peuvent prier en échange de faveurs mineures, mais même les Mandatés divins ne peuvent évoluer librement dans le vortex. Le phénomène cosmique est bien plus ancien, et de nombreux Reigar de l’Âge des Légendes vinrent admirer cette force d’entropie indomptable.

Naviguer au sein du singulier système est une gageure, les mondes captifs d’Avalterre ne suivent pas des orbites ordinaires, mais sont attirés les uns après les autres sur les bras du vortex, qui déchaîne ses forces dans tout l’espace sauvage de Forge-mondes. Des chaînes d’éclairs pouvant partir du cœur du vortex, atteignent parfois les Confins du système, des tempêtes mêlant tous les éléments connus peuvent également se manifester, ravageant parfois la surface d’un monde. En ce lieu règne également la magie entropique, affectant toute manifestation et provoquant encore chaos et destruction.

 

Cinq mondes sont actuellement captifs d’Avalterre. Quatre sont en train de basculer vers le vortex, un cinquième vient d’en émerger et entame sa chute vers la Grande nébuleuse étoilée de Kzvim.

Onanth est le monde le plus jeune dans cette Sphère de cristal. Prit dans le système de Rubicon il y a sept siècles, il abrite toujours d’importantes communautés influencées par la culture du Rempart. Plutôt que de céder à leurs plus vils instincts, les habitants d’Onanth se sont rassemblé autour de leur foi commune et prient les Puissances de la Loi et de la Justice.

Yooraag-Knoot n’est guère plus qu’un gros planétoïde informe, dont l’atmosphère s’étiole lentement au contact des énergies élémentaires du vortex. Criblé de cavernes anciennes, ce monde est le fief de dangereux Scro qui maintiennent une flotte de guerre en bonne condition, cela malgré les phénomènes cosmiques destructeurs les entourant. Surpeuplée et pauvre en ressources, la planète ne tolère aucune faiblesse, et les plus puissants se sont lancés dans le pillage des mondes proches, risquant leur existence mais surtout, leurs précieux vaisseaux.

Elep V est un monde cristallin, sur lequel subsistent quelques colonies abandonnées des Junans. Captif depuis plusieurs millénaires, ce monde semble pouvoir résister à l’attraction du vortex et maintien l’ensemble du système dans un certain équilibre. De nombreux aventuriers des planètes voisines tentent régulièrement d’explorer les entrailles d’Elep V, en quête de connaissances suffisantes pour reproduire sa résistance aux énergies entropiques d’Avalterre.

Ur-Djianaï était jadis un monde de la Sphère Ancienne, sur lequel vinrent les Ensorceleurs Dracostellaires de la puissante Maison Urst. Dès lors qu’ils foulèrent le sol de ce monde poussiéreux, ce dernier bascula dans le système de Forge-mondes. Depuis des millénaires, ceux qui arborent la marque de Maiashariith se regroupent sur ce monde, dont ils ont fait leur sanctuaire. Voué très certainement à la destruction en passant dans l’Avalterre, Ur-Djianaï sera abandonné peu avant la fin par la presque totalité de la Maison carapaçonnée. Certains Draconites souhaitent en effet traverser le vortex, dans l’espoir de profiter d’un jugement favorable, qui ils l’espèrent, feront d’eux les égaux des plus puissants dragons stellaires.

 

De l’autre côté d’Avalterre se trouve Nohm-Lak, une planète aux prodigieuses richesses végétales, sur lequel ne subsistent plus que de petites communautés de rescapés. Le jugement de leur monde a été défavorable, et ils basculent lentement vers la Grande nébuleuse étoilée de Kzvim. Jusqu’au dernier instant, tous croyaient pouvoir bénéficier des bienfaits du vortex, regagner le système d’origine de leurs ancêtres, sous des formes magnifiées. Il n’en fut rien, et une vague de folie décima la presque totalité des peuples de ce monde condamné.

 

Publicités
Catégories : Les Sphères Connues, Sphères de cristal | Étiquettes : , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “La Sphère de Forge-mondes

  1. les gens doivent être de bonne humeur dans un endroit pareil!

  2. en sommes, un endroit très touristique 🙂

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :