Kneissen aux lunes brumeuses

Image 

Type de monde: Sphérique gazeux

Taille: G (diamètre équatorial de 148 431km)

Rotation: 123 heures

Révolution: 246 jours

Lunes: Knorl, Knevel, Knass, Knalt, Kinessen

Population: Aucune [654 342 Guildiens sur les lunes]

Magie: Magie divine dominante [Rituels Ptahites]

 

Les mondes de la Sphère Guildienne sont hostiles à toutes les formes de vie connues, et Kneissen ne déroge pas à la règle. Avec ses vapeurs toxiques en haute atmosphère, ces tempêtes éternelles rayonnant depuis son axe de rotation et un véritable océan acide autour de son noyau, la planète n’a rien à offrir aux voyageurs en mal d’aventures.

Les puits gravitationnels de Kneissen comptent parmi les plus traîtres du système, et bien peu d’armateurs risquent leurs navires à ses abords. De fait, la région entourant ce monde n’a jamais été réellement explorée, et il est possible qu’il existe plus de cinq lunes telluriques.

 

Ports d’accueil: La planète géante n’abrite aucun port marchand, ne possédant aucune caractéristique ayant pu motiver les Guildiens à établir un avant-poste en ce lieu.

 

Ressources: Kneissen ne fournit aucune ressource et abrite simplement une faune primitive de méduses géantes, les knezen, connues pour envoyer des décharges électriques sur de longues distances.

 

Cultures: Aucune culture ne semble s’être développée au sein des nuées du monde géant. Les puits gravitationnels excessivement intenses de Kneissen ont de tout temps limité les incursions Guildiennes, et aucune étude n’a jamais été menée sur l’Histoire de ce monde.

 

Sites notables: Grandement inaccessible dû fait des marées gravitationnelles intenses, les Guildiens n’ont jamais exploré les strates gazeuses de Kneissen, ils ignorent donc tout des phénomènes élémentaires marquant ce monde, comme les ondes qui agitent régulièrement l’océan gélatineux du noyau, entraînant des projections de matière dans la strate médiane, où elle gèle rapidement pour former des îles éphémères qui retombent ensuite vers le cœur du monde.

Ces îles, lorsqu’elles perdurent longtemps, abritent une forme de vie corallienne, se nourrissant des acides et recrachant un gaz toxique dans l’atmosphère. Sans doute la seule forme organique native de ce système, elle se regroupe en amas complexes, qui peuvent éventuellement se maintenir sur quelques débris restant en suspend dans la strate médiane.

Avec du temps, ces massifs coralliens finissent par former des sphères évoluant dans les courants aériens, répandant des spores pour croître sur le moindre amas de matière. C’est là l’unique forme de vie et phénomène organique existant sur Kneissen.

 

Knorl

La plus petite lune des brumes se nomme Knorl. C’est un planétoïde de Taille C (diamètre équatorial de 804km), recouvert par une jeune forêt épousant les reliefs de vallées profondes et de gorges abruptes. Un vent chaud souffle sur Knorl, amenant de régulières précipitations légèrement acides, qui suscitent un manteau permanent de brumes au niveau du sol.

Une série de lacs enserre l’équateur, ce sont les Spegel, qui alimentent des citernes souterraines fournissant l’eau potable, une fois stockée longtemps, aux différents comptoirs des Sylviculteurs.

 

La Guilde Sylvicole est omniprésente sur Knorl, elle tente de restaurer la forêt que les précédentes générations ont épuisées. Le Maître-Guildien Olorn Penel à en charge la gestion des différents ateliers lunaires, et supervise un projet ambitieux visant à employer des essences rares, prélevées au sein de la Couronne grise, pour tenter de les faire pousser sur Knorl. Le Maître atelier lunaire est nommé Drehkfern, il abrite pas moins de cinq mille Guildiens liés à la Guilde Sylvicole, mais également le Temple de Ptah, ainsi qu’un petit comptoir de la Guilde servante des Alchimistes.

Le Temple de Ptah tient essentiellement son rôle de formation des jeunes, les Sylviculteurs de Knorl ne sont pas particulièrement dévots et voient la quinzaine de prêtres et prêtresses comme des gardes-enfants utiles. La Prêtresse Ptahite Yeska Lieln essaie d’inculquer les valeurs Guildiennes aux jeunes sous sa responsabilité, mais l’enfermement des Sylviculteurs dans leurs coutumes anciennes pèsent trop sur ces enfants qui, une fois à l’âge de huit ans, sont retirés du temple et envoyés dans la forêt.

 

Bien que vassaux des Artilleurs, les Alchimistes sont regroupés en ce lieu éloigné du reste de la société Guildienne. Nés d’une branche matérialiste de la Guilde Théurgique, les Alchimistes se sont spécialisés depuis longtemps dans la conception de la poudre à feu, dont ils font le commerce via leur Guilde régnante. Présents depuis trois décades sur Knorl, ils étudient les possibilités puisées dans certains filons minéraux découverts ici. Les relations avec les Sylviculteurs sont extrêmement tendues, mais les Alchimistes produisent pour eux de précieux et puissants fertilisants, qui semblent favoriser le développement de la nouvelle forêt de Knorl.

 

Knevel

Seconde lune de Kneissen, Knevel est un astre de Taille D (diamètre équatorial de 3804km), dont les hautes montagnes sont recouvertes par une épaisse forêt de feuillus. Les brumes se maintiennent tout au long de l’année, limitant la vision et brûlant légèrement la peau, mais garantissant une protection certaine contre les pluies acides de Kneissen.

Les montagnes ont depuis longtemps été excavées par la Guilde des Mineurs, qui maintien une forte présence en ce lieu, et laisse aux Sylviculteurs la disponibilité des plus anciens abris, partiellement troglodytiques et plus exposés au climat rigoureux de cette lune.

De grandes citernes souterraines permettent d’alimenter tous les ateliers, grâce à un réseau d’aqueducs et de canalisations. Des cavernes ont été également agrandies pour devenir des entrepôts reliés entre eux et aux comptoirs souterrains. D’autres cavernes, à ciel ouvert, tiennent lieu de ports où sont acheminées et transbordées les marchandises.

Knevel compte quelques prédateurs pour le moins singulier, et au moins un dragon aux écailles grises, que les Guildiens ont baptisé Knelvessanamar, les flammes grises de la perdition. Particulièrement grégaire, ce dragon anéantie quiconque pénètre sur son domaine de la montagne Kneman, mais ne cause pas de soucis autrement.

Les autres créatures de Knevel sont des bouviers sauvages, les Nagr, qui savent se fondre dans la brume et se déplacer en silence. Fléau des comptoirs Sylviculteurs, ces créatures forment des meutes capables de submerger les meilleurs défenses. Plusieurs membres de la Guilde des Veneurs ont été mobilisés par le passé, mais les régions à couvrir pour éliminer les meutes de Nagr sont si vastes que le fléau ne pu jamais être totalement éradiqué.

 

La Guilde des Sylviculteurs possède de nombreux ateliers disséminés le long de contreforts montagneux où des pistes ont été aménagées. Les glissements de terrain restent le principal danger pour les expéditions au sein de la vaste forêt de Knevel, et malgré toutes les précautions, dont un réseau de guetteurs employant des sémaphores, les accidents restent nombreux.

Le Maître-Guildien Lort Emeln est en charge des affaires de la guilde sur cet astre. Il est responsable de onze mille Guildiens disséminés sur trois grandes lignes allant du pôle septentrional jusqu’à l’équateur, où se trouvent des comptoirs lacustres dont les plates formes permettent de maintenir un lien avec les négociants des autres Guildes. Le Maître-Guildien possède une influence certaine sur les affaires de sa Guilde, et bien que n’appartenant pas à la Maison régnante des Lenell, son opinion affecte les décisions imposées au Conseil des Maîtres-marchands. Lort Emeln est ambitieux et se donne les moyens de mener une politique interne à la Guilde ; Ses partisans ont depuis longtemps fortifié les ateliers de Knevel et payés à grands frais la Guilde des Charpentiers pour la constitution d’une petite flottille de vaisseaux aux coques épaisses, officiellement des transports supplémentaires mais pouvant être rapidement armé pour ouvrir des hostilités semblant devoir prochainement éclater.

Le principal atelier Sylvicole de Knevel est nommé Kronpappell, la Couronne des peupliers, il fut à l’origine aménagé dans un ensemble de caverne pour fournir aux Sylviculteurs un abri efficace et spacieux face aux pluies acides traversant les brumes. Depuis lors, plusieurs quartiers ont été bâti en bois, afin d’abriter les quelques trois milliers de Guildiens. Difficile d’accès depuis le ciel, Kronpappell est stratégiquement appuyé contre des falaises vertigineuses et le Maître-Guildien Emeln en a naturellement fait le cœur de son futur domaine.

Une route mène de Kronpappell vers les comptoirs lacustres de l’équateur. Agrémentée depuis peu de tours de guet et de patrouilles de Guildiens, elle permet d’acheminer en une douzaine de jours les vivres et matériaux amenés depuis les autres lunes. Le comptoir lacustre de Krane nebell est sans doute le lieu le plus accueillant pour les Guildiens venant de traverser les dangereux puits gravitationnels environnant la lune de Knevel. La Maîtresse-Guildienne Elda Emeln à en charge l’ensemble des comptoirs équatoriaux et reçoit en personne les nouveaux arrivants au sein de son prospère établissement. Soeur cadette de Lort Emeln, elle partage ses ambitions et rêve de voir sa lignée prendre le contrôle de la puissante Guilde Sylvicole. Plusieurs tavernes permettent de recevoir les voyageurs de passage et de collecter les rumeurs, Krane nebell dispose même d’un zocalo sur une plate-forme flottante, stratégiquement positionnée au milieu des huit grandes structures flottantes permettant d’accueillir les spelljammers. Les prix des produits disponibles sont cassés afin de démontrer la générosité des Sylviculteurs.

 

De leur côté, les Mineurs vivent en reclus au sein de leurs ateliers souterrains et se contentent d’expédier leurs commandes par le biais d’une armée de novices blafards et silencieux. Nul n’appartenant pas à la Guilde ne peut pénétrer dans les entrailles des montagnes où les Mineurs semblent avoir aménagés de véritables complexes sur plusieurs niveaux, usant de techniques inspirées de celles des Nains de l’Enclume afin de créer des puits de jour permettant l’illumination des plus profondes cavernes.

Le Maître-Guildien Neld Oron est officiellement en charge de cinq mille Guildiens vivant en autarcie, mais il est ardu de définir une chaîne hiérarchique au sein d’une communauté aussi fermée. Toutes les commandes transitent en tout cas à travers un réseau de galeries, jusqu’au comptoir d’Hohen stein, situé en altitude et dont le port marchand est une caverne à ciel ouvert pouvant accueillir une dizaine de Barges de moyen tonnage. La communauté compte parmi les plus ouvertes aux visiteurs, ce qui implique des galeries désertes et une taverne réservée aux étrangers, où une bière infecte est vendue au prix fort. Le négociant qui souhaitera rencontrer des habitants ne trouvera que volets clos et portes verrouillées. Pire encore, une milice Guildienne est constituée afin de veiller à ce que les visiteurs restent cantonnés au quartier portuaire.

 

Knass

La petite lune de Taille B (diamètre équatorial de 128km) est recouverte par une ancienne forêt aux feuilles grisâtres sur lesquelles la brume kneissenienne se condense pour former un liquide épais et d’une teinte grise peu avenante. Ce liquide, précautionneusement distillé par les prêtres du Temple Guildien de Ptah offre une liqueur puissante et goûteuse, distribuée durant les libations sacrées à travers tout le système Guildien.

La surface de Knass est une succession de vallées profondes et brumeuses, reliées entre elles par d’étroites ravines où vivent les descendants d’une ethnie gobeline apparentée aux terribles Shanko. Ces Knanatas ont pratiquement tout oublié de leur grandeur passée, mais conservent cependant quelques dons innés apparemment amplifiés par le soleil gris local. Leur peau à virée d’un bleu pâle caractéristique des Shanko à un gris maladif, les yeux jaunes de jadis sont par contre désormais totalement bleus, leur conférant une perception magique supérieure. Vivant en petites communautés d’une centaine d’individus, les Knanatas se regroupent dans des habitations troglodytiques confortables et fortifiées contre les intrusions. Peu accueillants, les Gobelins de Knass tolèrent les petits groupes de négociants et paient en monnaie sorcière, à base de fer baatorien. Héritiers de bribes de la terrible sorcellerie impériale Clydön, les Knanatas peuvent encore faire démonstration de leurs capacités profanes lorsqu’ils sont menacés par des Guildiens ne tolérant pas la présence d’un peuple étranger à leur espèce au sein même de leur territoire.

 

La Guilde Sylvicole maintien quelques ateliers au sein de la grande forêt de Knass, mais laisse la majorité du territoire à la Guilde des Charpentiers qui exploite ici des essences rares, nécessaires à la conception des nefs marchandes ensuite vendues aux autres Guildes.

Les Charpentiers maintiennent le grand atelier de Nemedhafen au cœur de la forêt de Knass, il tient autant lieu de chantier naval que de zocalo où les Guildiens font du troc avec les visiteurs de la région de Kneissen, même avec les quelques Knanatas sortant de leurs ravines pour dépenser leur fer baatorien. Le Maître-guildien Arnt Broled veille à ce que son atelier soit toujours attentif aux rumeurs liées à la région de Kneissen, servant de relais au Grand-maître en prévision d’actions efficaces contre les Sylviculteurs.

 

Knass abrite également un Temple de Ptah conséquent, autour duquel s’est rassemblée une communauté Goshène de trois cent individus. Le Prêtre Ptahite Eralt Gruneld entretien de bonnes relations avec les différentes Guildes locales, proposant sa soixantaine de Prêtres comme Timoniers occasionnels en échange d’un approvisionnement conséquent et en services utiles à la communauté Goshène de Natef. Les relations s’avèrent plus tendues avec les fidèles des divinités de l’Ennéade qui rejettent la place dominante de Ptah au sein de la Foi Guildienne, certains Goshènes cherchent ainsi à saper l’autorité du Prêtre Gruneld, mais sans pouvoir offrir autre chose qu’un chaos spirituel, sans aucun soutien de la part des Guildes.

 

Knalt

La quatrième lune de Kneissen est une succession de plaines balayées par les vents froids, et entourant une chaîne de lacs aux eaux profondes, surplombées par de basses montagnes.

La faune lunaire est étonnement variée, composée d’une centaine d’espèces d’oiseaux migrant d’un pôle à l’autre tout au long de l’année. De Taille C (diamètre équatorial de 1238km), Knalt possède également une flore intéressant les membres de la Guilde servante des Alchimistes, qui disposent dans les collines australes d’un atelier isolé.

 

La grande forêt équatoriale est exploitée par la Guilde Sylvicole qui a établie ses ateliers sur les berges des lacs aux eaux poissonneuses. Les novices ont la charge de relever des filets régulièrement, afin de nourrir leurs supérieurs. Il faut cependant préciser que les poissons de Knalt possèdent une chair au goût d’ammoniaque, et que leur préparation pour les rendre comestible nécessite un long travail dans des fumoirs isolés en lisière de forêt.

Le Maître-Guildien Posd Lenell, fils aîné de la Maison régnante, est en charge des ateliers de cette lune. Méticuleux et ne rechignant jamais à l’ouvrage, il peut tout autant passer ses journées dans les forêts à contrôler l’état des arbres que mener à bien un projet politique de longue haleine. Force de la nature, il a laissé derrière lui un passé de bagarreur et de fêtard, pour devenir l’héritier de la puissante Maison Guildienne Lenell.

Avec près de vingt mille Guildiens sous sa responsabilité, Posd Lenell profite de sa position au sein de la Guilde pour favoriser le développement des ateliers de Knalt et leur lien vers les autres lunes. Cherchant depuis longtemps à attirer des représentants d’autres Guildes, il est connu pour avoir grandement financé l’établissement des Taverniers et de leurs vassaux aux abords de ses ateliers, créant ainsi autant de petits zocalo où même des visiteurs d’outresphère viennent de temps à autre.

 

L’atelier principal des Sylviculteurs sur Knalt se nomme Hauspakt, la Maison du Pacte, c’est un lieu d’échanges entre Guildes, et un regroupement efficace d’ateliers, ce qui reste encore fort rare au sein de la culture Guildienne. Hauspakt est la principale halte de la Guilde Pourvoyeuse des Veneurs au sein du système lunaire de Kneissen, les membres de cette Guilde apprécient en effet la chasse aux volatiles de Knalt, ils offrent d’importants privilèges au Maître-Guildien en échange de la cession saisonnière de vastes domaines sauvages.

Hauspakt est également le lieu où les Forgerons disposent d’un lieu pour faire du négoce de leurs produits. Leur forge permet aux Sylviculteurs de disposer d’outils d’excellente facture, en échange de facilités commerciales dans la communauté. Le Maître-Guildien Fern Renolt officie dans cet atelier comptant près de deux cent Guildiens, essentiellement des apprentis fournissant le matériel commandé par les Sylviculteurs. Les Forgerons de Knalt profitent des largesses des maîtres de cette région du système, mais un petit groupe d’entre eux sont également de loyaux serviteurs du Conseil des Maîtres-marchands et font des rapports discrets et réguliers sur les activités en apparence anodines du Maître-Guildien Lenell et de sa famille.

La Guilde des Alchimistes, vassale des Artilleurs, dispose pour sa part d’un petit atelier isolé, essentiellement un ensemble d’entrepôts creusés dans les collines septentrionales, servant à stocker toute une pharmacopée précieuse et partagée avec les Guildes Théurgique et Courtisane. La Maîtresse-Guildienne Diada Hellem est en charge d’une centaine des siens et veille à ce que chacun de ses obligés reçoive sa part de plantes et de poudres alchimiques. Le moment venu, ces débiteurs se révéleront en effet de précieux alliés. Les Alchimistes de Knalt affrètent trois Négociants vétustes mais spécialement conditionnés pour transporter des matières instables.

 

Kinessen

La plus éloignée des lunes de Kneissen est également le cœur du Domaine des Lenell, où réside le Grand-maître Guildien Worn Lenell et son abondante progéniture. L’astre est de Taille D (diamètre équatorial de 5392km), avec une variété de reliefs lui permettant de maintenir une certaine autonomie vis-à-vis des Guildes Pourvoyeuses. L’hémisphère Nord est recouvert d’une vaste forêt totalement replantée par les Sylviculteurs qui étudient les plus improbables croisements d’essences en provenance de toutes les Sphères Connues. La Guilde des Arboriculteurs dispose également de ses principaux vergers dans cette région de Kinessen.

L’équateur est le domaine de la Maison Lenell, c’est là où sont rassemblés de merveilleux palais bordant le grand fleuve Kinant. Un commerce fluvial local s’est développé autour de plusieurs petites communautés, principalement constituées d’étrangers sous contrat amenés là par les Recruteurs et profitant des largesses de la Maison Lenell qui entretien ainsi un visage bienveillant auprès des peuples des Sphères Connues. La cité lacustre de Lenellhafen est également un grand chantier naval où les Charpentiers élaborent en permanence de nouvelles Barges pour le compte des Sylviculteurs, mais également des bâtiments aux structures plus harmonieuses, destiné aux Maîtres-guildiens pouvant ainsi disposer de nefs personnelles en échange de bons et loyaux services.

On estime à trois cent le nombre de spelljammers regroupés sur la lune de Kinessen, tous destiné au commerce et transport du bois, mais représentant malgré tout un poids conséquent dans les rapports de force de la Guilde Sylvicole durant les Conseil des Maîtres-marchands.

 

L’hémisphère Sud de Kinessen est un mélange de plaines herbeuses, de collines rocailleuses et de montagnes polaires anciennes. La brume est permanente en ces lieux, protégeant l’environnement des pluies acides peu fréquentes, mais bien plus dangereuses depuis que les Sylviculteurs ont fait disparaître la forêt australe.

Novices et apprentis sont rassemblés là, dans de grands ateliers de formation où ils peuvent acquérir les connaissances de base dispensées par la Guilde. Un port marchand à été développé, il se nomme Lenellschelf est sert autant de zocalo pour les négociants d’outresphère que de lieu de détente pour les jeunes Guildiens, qui peuvent ainsi découvrir l’influence de leur guilde et les avantages à la servir fidèlement.

La population totale de Kinessen compte près de deux cent mille Guildiens, dont les deux tiers sont novices ou apprentis. Les Arboriculteurs ont leurs propres communautés septentrionales, et ne se mêlent que rarement à la vie quotidienne des gens du Sud. La plupart des ateliers sylvicoles se sont étendus à l’échelle des métropoles d’autres cultures prospères, et les zocalo fleurissent un peu partout, attirant les négociants des autres lunes, mais surtout des autres Sphères de l’Ecu.

 

Depuis peu, le Grand-maître Guildien Worn Lenell a concédé un petit domaine austral au Seigneur Siféen en exil Rulgardt Prama-Seyler. Ce dernier offre donc en contrepartie sa compagnie de mercenaires alnondéans en tant que milice patrouillant les rues des plus grands ateliers, assurant ainsi sécurité et laissant au Grand-maître le soins de démontrer sa puissance face à ses pairs.

Le Domaine Siféen de Wotun-Ramathep est ainsi un puissant allié de la Guilde Sylvicole, qui laisse toute latitude au Seigneur Prama-Seyler pour organiser la révolte de son peuple, dans la lointaine Sphère d’Alnondéa, allant même jusqu’à financer la forge d’armes et l’attribution de quelques spelljammers.

 

Publicités
Catégories : Les Sphères Connues, Sphères de cristal | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Kneissen aux lunes brumeuses

  1. pour la navigation, tu fais faire des jets toutes les 8 secondes, ou tu es cool et laisse un délai de 15?

  2. il ne manque plus que les stat!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :