La Sphère Guildienne

Image

L’orbe jaune connu sous le nom moderne de Sphère Guildienne possède sur sa face externe d’étranges motifs mystiques qui amenèrent au fil des âges l’émergence de cultes et de sectes cherchant à comprendre la signification de ces glyphes cosmiques. A ce jour, nul n’a encore pu puiser une forme de magie de ces inscriptions géantes, bien que des oracles prédisent régulièrement la venue du Peuple des Glyphes jaunes.

 

La face intérieure de la Sphère Guildienne est occupée par une épaisse ceinture d’astéroïdes, rendant la navigation particulièrement risquée. Il n’existe pas de passage permanent et aucune carte n’a ainsi jamais été établie afin d’émerger de cette région encombrée, nommée communément la Couronne grise. De nombreuses Guildes mineures et factions indépendantes se regroupent en ce lieu, employant d’importantes ressources végétales afin de créer une atmosphère ténue, pour ensuite pouvoir exploiter les richesses minérales des plus gros planétoïdes. La société de la Couronne grise est véritablement à part du reste du système, de par ses traditions et coutumes, remontant à des temps anciens et cruels.

 

Le soleil gris de la Sphère Guildienne engendre une pénombre perpétuelle au sein d’un système composé de trois géantes gazeuses compliquant la navigation spatiale par leurs puits gravitationnels capricieux. Seuls leurs cortèges de lunes telluriques abritent des communautés prospères, protégées des menaces d’outresphère grâce à leur environnement hostile.

Les Nariac désignaient l’étrange soleil gris du nom de Pnal’k, les flammes de fer, mais les Guildiens préfèrent désigner leur astre comme le Brasier froid.

Le monde géant le plus proche du soleil se nomme aujourd’hui Kneissen. C’est une planète à l’atmosphère empoisonnée, dont le cœur serait un énorme noyau de Glace élémentaire transformant les nuées gazeuses en un épais liquide visqueux, formant ainsi un océan toxique et gelé autour de lui. Ses cinq lunes telluriques sont recouvertes de forêts épaisses, protégées par des brumes neutralisant les nuées empoisonnées descendants parfois du monde géant.

Meirssen est la seconde planète du système et subit les influences des astres voisins de par sa position médiane. Monde aux volutes incandescentes, Meirssen projette des nuées de feu à travers tout le système, limitant fortement la navigation à son abord. Les trois lunes à proximité sont de nature volcanique et leur grande richesse en minerais rares en font les domaines des Guildes des Forgerons et des Mineurs.

Peilssen est le monde géant extérieur du système, son atmosphère est gelée, hautement corrosive, et son noyau est un océan de vases empoisonnées. Huit lunes telluriques offrent une grande variété de climats et de ressources et regroupent à leur surface le plus grand nombre de Maisons Guildiennes.

 

En dehors du système Guildien existent de nombreux amas cométaires ne coupant jamais les orbites planétaires et se révélant être des corps solides, sur lesquels plusieurs Guildes ont établies des comptoirs et ateliers, leur conférant une certaine mobilité à travers le système.

Publicités

Auteur : derynnaythas

Passionné par les univers imaginaires depuis toujours, je me suis tourné vers les jeux de rôles et l'écriture à douze ans, je n'ai jamais plus arrêté de jouer, de mener, d'écrire, dessiner et lire. Fasciné par l'acte créatif, qu'il soit artistique ou scientifique, j'essaie de m'ouvrir à autant de sources que possible, afin de créer mon propre univers fantastique, essentiellement autour du thème de Spelljammer.

3 réflexions sur « La Sphère Guildienne »

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s