Les Aventures éthériques – Le Dragon endormi, 2nde partie

ImageDe par leurs maigres connaissances des coutumes et factions du Marché de Kun’Lao, nos héros comprennent qu’ils font face à une Shugenja au service de la famille de criminels régnant sur les lieux. La mystérieuse femme leur indique la sortie sans un mot, elle ne se présente pas et ses arbalétriers représentent visiblement une menace suffisante pour que chacun accepte de suivre sans trop protester.

Cheminant de nouveau d’une passerelle à l’autre, les héros s’enfoncent dans un quartier fait de coques peintes de rouge et d’or, avec des motifs de dragons crachant des flammes. Les chapeaux coniques en bambou deviennent plus nombreux et tandis qu’ils approchent d’un sampang en bon état pour naviguer à travers le Vide, Dyafael note des mouvements furtifs aux alentours. Elle prévient ses compagnons qui ont juste le temps de se mettre sur leur garde ; Des silhouettes encapées jaillissent de toute part, et attaquent en virevoltant. D’autres guerriers Yu-wen Shimao surgissent à leur tour, et voici nos héros au cœur d’une mêlée dont ils ne connaissent pas les belligérants.

Les assaillants sont des Kenku aux plumes aussi noires que l’Espace sauvage, bien qu’ils soient plus nombreux, la femme en robe rouge dévaste leurs rangs en projetant des flammes rougeoyantes. Sans réfléchir, Vela Trimis décide d’équilibrer la balance et assomme la Shugenja. Arlo’Dawnlaa en profite pour dégager le passage vers une venelle dont les planches menacent de craquer à tout moment.

Les héros s’éloignent ensuite rapidement et trouvent refuge dans un entrepôt désert, encore à portée des cris de la bataille. Dyafael souhaite retourner à la taverne afin de suivre le Cap’taine Brosuk jusqu’au moment où il se retrouvera seul. Arlo est toujours à la recherche de Fuong Niam, il précise cependant qu’il peut encore consacrer un peu de temps à aider ses compagnes dans leurs entreprises. Vela pour sa part propose de retourner discrètement à la taverne et d’observer avant d’agir. En effet, l’orque était prêt à négocier avec eux, jusqu’à ce que quelque chose le fasse changer d’avis, sûrement quelqu’un le commandant depuis les ombres.

Nos trois compagnons finissent par opter pour une investigation le long des quais où sont regroupés les vaisseaux pirates. Il leur reste à savoir pourquoi une Shugenja a été envoyée à leur recherche par la famille de criminels régnant sur le Marché de Kun’Lao, mais ils préfèrent régler tout d’abord leurs affaires personnelles.

En enquêtant à travers un quartier nommé à juste titre le Couperet de Xuan, les aventuriers parviennent à collecter quelques informations au sujet de la Perle des flammes, une petite jonque tenant en un seul morceau essentiellement grâce au sang séché des victimes du Cap’taine Brosuk, qui en est le propriétaire depuis trois décades. Redoutable pirate écumant plutôt les ceintures d’astéroïdes des Confins du Dragon d’or, Brosuk semble avoir connu une mésaventure l’ayant poussé à rentrer seul jusqu’à son mouillage. Personne ne sait vraiment ce qu’il s’est passé, ni où cela s’est produit, mais depuis lors, il ne recrute plus que les pires brutes du Couperet, et le taux de mortalité au sein de son équipage commence même à rebuter ces vermines.

Une autre rumeur au sujet de la Perle des flammes indique la présence d’une entité à bord, une créature de fumées rougeoyantes, que des orphelins du port auraient aperçue alors qu’ils tentaient de monter à bord pour chaparder quelques bibelots.

Tandis qu’ils chercheront un moyen d’approcher le pirate orque, les héros seront abordés en pleine rue par un Hadozee acrobate à la fourrure blanche et aux nombreux anneaux de jade perçant ses oreilles. Se désignant du nom de Luek’Jin, il offrira ses services en tant que guide, assurant qu’il connaît parfaitement le port de Kun’Lao ainsi que la plupart des Capitaines. Interrogé par Dyafael sur des gnomes lunaires capturés récemment, Luek’Jin lui apprendra qu’un certain Kuong Niam en a acheté un lot il y a peu. Il confirmera que l’esclavagiste est bien de la parenté du dénommé Fuong, sans doute un cousin.

Confiant, les aventuriers suivront donc l’Hadozee qui leur fera découvrir encore d’autres rues de ce port suspendu au-dessus du Vide. Ils ne feront pas attention aux signes du piège qui se refermera sur eux.

Des Kenku surgiront de tous côtés, brandissant de petites arbalètes à répétition ou des dagues. Sur une dernière pirouette, Luek’Jin changera totalement d’attitude. Un kenku lui présentera un masque de démon grimaçant qu’il fixera à son visage.

Il expliquera aux héros que depuis peu, la famille Yu-wen Shimao recrute tous les aventuriers un tant soit peu capables, afin d’entreprendre une quête dans le Phlogiston, là où les fumées grises forment des colonnes épaisses, au cœur desquelles brûlent des flammes intenses et mystérieuses. Lui-même représente les Plumes soyeuses de Jin, une petite fratrie cherchant à faire fortune au sein des Sphères Aventureuses. Bien entendu, nul ne revient jamais de ce périple et les Plumes soyeuses s’interrogent sur l’insistance des Lao.

Après les avoir entendu, il leur offrira ses services pour libérer les gnomes lunaires, en contrepartie de quoi ils devront accepter l’offre des Yu-wen Shimao, mais selon ses propres termes.

Sous le regard d’une vingtaine de kenku, les aventuriers chercheront la meilleure solution pour ne pas se retrouver au beau milieu d’une guerre entre bandes de criminels. Dyafael acceptera, ses frères et sœurs étant sa priorité, Vela acceptera également, intriguée par ces mystérieuses colonnes au sein du Phlogiston. Arlo’Dawnlaa finira également par accepter, espérant pouvoir remonter jusqu’à Fuong Niam par son parent.

Publicités

Auteur : derynnaythas

Passionné par les univers imaginaires depuis toujours, je me suis tourné vers les jeux de rôles et l'écriture à douze ans, je n'ai jamais plus arrêté de jouer, de mener, d'écrire, dessiner et lire. Fasciné par l'acte créatif, qu'il soit artistique ou scientifique, j'essaie de m'ouvrir à autant de sources que possible, afin de créer mon propre univers fantastique, essentiellement autour du thème de Spelljammer.

Une réflexion sur « Les Aventures éthériques – Le Dragon endormi, 2nde partie »

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s