L’Orbe impérial de Kaneshaï-Ceereeth

ImageCronus children, par MacDigitalSpaceArt

La Sphère de cristal nommée Kaneshaï-Ceereeth semble avoir été le seul parmi les Orbes impériaux à avoir été visité avant la venue des Vestiges Rhunat. Les mystérieux glyphes géants évoluant sur sa face extérieure représentent des formes de vie inconnues et n’étant pas représentées au sein des ceintures d’astéroïdes formant le système actuel.

La Sphère elle-même est plus chaude que la majorité de celles délaissées par les nouveaux arrivants, quelques passages permanents existent, les nuées éthériques et le Vide étant séparés par plusieurs membranes translucides et de nature organique. Leur résistance varie, et des spelljammers se sont maintes fois écrasés contre ces barrières vivantes. Un Feu élémentaire semble pouvoir les attendrir cependant, reste à connaître le bon dosage des flammes, toujours en mesure d’embraser le Phlogiston.

 

Le soleil rouge de Kaneshaï-Ceereeth est nommé par les Razhonn le Cœur de Nyashaï. Son rayonnement particulièrement intense limite les incursions dans les amas d’astéroïdes à l’intérieur du système, pourtant riches en métaux rares. Seuls quelques planétoïdes extérieurs possèdent une atmosphère et des conditions climatiques supportables.

Pas moins de dix grandes ceintures existent au sein de cette Sphère, neuf enserrent le soleil rouge et semblent avoir été jadis autant de planètes telluriques géantes, dévastées par un cataclysme d’une ampleur cosmique. La dixième ceinture d’astéroïdes évolue le long de la face interne, criblée de grands cratères au fond desquels brûlent des flammes élémentaires éternelles. Ce dixième amas possède en son sein un grand nombre de planétoïdes dotés d’une atmosphère, où des communautés Goshènes se sont développées. De nombreuses ruines antiques peuvent être explorées, révélant les traces d’une civilisation disparue des millénaires auparavant, hautement avancée mais semblant avoir été soudainement anéantie.

 

Les Cinq tribus Razhonn ayant survécus à des millénaires de conflits se partagent les territoires de la Ceinture extérieure, seuls à être épargnés par le rayonnement intense du Cœur de Nyashaï. Les huitième et septième anneaux d’astéroïdes du système sont pour leur part occupés par de terribles prédateurs du Vide, monstres gigantesques dévorant les débris flottant dans l’espace et pouvant souffler du magma. Les Razhonn désignent ces créatures du nom commun de Dyamaï, bien qu’il existe une grande variété de monstres au sein de cette région.

Le quatrième anneau abrite des ruines similaires à celles existant dans les Confins. D’anciennes atmosphères façonnées par une connaissance avancée des Voies de l’Esprit subsistent et rendent possible l’exploration de véritables donjons où attendent de singulières reliques.

Publicités
Catégories : Les Orbes impériaux, Sphères de cristal | Étiquettes : , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “L’Orbe impérial de Kaneshaï-Ceereeth

  1. l’ancienne mouture me plaisait bien, mais je comprend qu’à ce niveau, ce soit nécessaire de réécrire!

Quelques traces de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :